Portail

Bienvenue sur EcophytoPIC :

Vous êtes ici

En région

Découvrez toutes les informations régionales et accédez aux BSV

Participez

EcophytoPIC est ouvert aux contributions. Pour contribuer, prenez connaissance ici de la charte des contributeurs et envoyez vos documents ou liens à l’adresse suivante : ecophytopic@acta.asso.fr

Télécharger la plaquette

Boîte à outils / formation

 

L’objectif de cette rubrique est de rassembler tous les outils permettant la mise en œuvre la protection intégrée.

 

On y trouve ainsi :

* les outils d’identification et de reconnaissance des bio-agresseurs ;

* les outils d’aide à la décision ;

* les logiciels de gestion des méthodes de lutte ;

* les indicateurs de suivi ;

 

Une bibliothèque des ouvrages concernant la Protection Intégrée des Cultures ainsi que l’information concernant les formations réglementaires (Certificats individuels – Certiphyto) et continues sont également développées.

<expand>

 

La protection intégrée se fonde principalement sur la connaissance, la reconnaissance et le suivi des organismes nuisibles et bénéfiques, ainsi que sur la connaissance des méthodes alternatives de protection et le raisonnement de l’utilisation des produits phytopharmaceutiques. Des outils et des ouvrages permettent de répondre à cette exigence.

 

Le diagnostic phytosanitaire consiste à identifier avec précision l’origine d’une infection parasitaire à partir de l’observation de symptômes tels que la présence de miellat ou la décoloration du feuillage. L’examen des symptômes doit prendre en compte une lecture plus large de l’environnement du végétal (conditions pédoclimatiques…) et de son histoire (opérations d’entretien…). Il s’agit d’écarter au fur et à mesure des hypothèses sur l’origine des symptômes. Lorsque les niveaux de tolérance sont faibles, notamment pour des raisons sanitaires, la surveillance spécifique d’un bio-agresseur permet une détection précoce pour la mise en place de mesures en amont dans de meilleures conditions. Ce « monitoring » peut faire appel à plusieurs méthodes d’observation et de piégeage.

 

Une fois l’identification faite, son importance doit être estimée afin de pouvoir la confronter aux seuils d’intervention disponibles. Les seuils d’intervention permettent d’évaluer la nécessité d’effectuer ou non un traitement. Ils sont donc à adapter à chaque situation en fonction des caractéristiques du site (localisation, fonctions…). L’estimation de l’importance de l’infection peut s’effectuer par comptage direct sur le végétal ou par piégeage lorsque ces techniques sont disponibles.

Toutes les actualités «Outils techniques»

Trier les résultats par : Date / Ordre alphabétique

Pages

Voir aussi

  • Dossier

    Indicateurs

    Publié le 21/08/2013

    Une batterie d’indicateurs de pression, relatifs à l’usage des pesticides, est utilisée pour évaluer l’efficacité des mesures décidées dans le cadre du plan et permettre aux citoyens de mesurer en toute transparence l’effort accompli par les différents acteurs de cette... > Lire la suite