Portail

Bienvenue sur EcophytoPIC :

Vous êtes ici

En région

Découvrez toutes les informations régionales et accédez aux BSV

Participez

EcophytoPIC est ouvert aux contributions. Pour contribuer, prenez connaissance ici de la charte des contributeurs et envoyez vos documents ou liens à l’adresse suivante : ecophytopic@acta.asso.fr

Télécharger la plaquette

ECOPHYTO Axe Recherche




Actualité publiée le : 10/07/2014

Différentes voies de recherche à explorer dans le cadre du plan Ecophyto ont été définies, dans les domaines de l’agronomie, des matériels et techniques d’application, et sur les aspects socio-économiques.

Un projet de partenariat entre la recherche publique et la recherche privée a été engagé. Une gouvernance spécifique permettant la cohérence des projets de recherche et des sources de financement de l’ensemble des projets concourant à cet objectif est en cours de mise en place. Les opérateurs pour conduire les recherches identifiées ci-dessous sont principalement les organismes de recherche (INRA, CIRAD, IRSTEA, ANSES, IFREMER...), les établissements d’enseignement supérieur et de recherche et les instituts techniques, en lien avec les chambres d'agriculture. Cet axe, tourné vers la recherche, est plutôt consensuel.

Ont été mis en évidence plusieurs axes de progrès :

  • mobiliser des outils d'orientation de la recherche pour une meilleure efficacité et les moyens à y consacrer. Ces derniers sont à afficher dans l’engagement n° 125. Il s’agit en particulier: 

 

  • de faire dès à présent de l’innovation dans la conception et la mise au point de systèmes de culture économes en pesticides un axe stratégique des contrats d’objectif et de moyens de l’INRA, de l'IRSTEA, des Instituts techniques et des chambres d'agriculture, ainsi que de la programmation de leurs travaux et de l’affectation de leurs moyens humains;
  • de renforcer et coordonner les programmes incitatifs du MESR (ANR), du MEEDDAT et du MAP (CASDAR) notamment par la définition d'enveloppes budgétaires communes et de procédures d'évaluation conjointes de projets complémentaires à caractère systémique, interdisciplinaire, et pluri-partenaires; dans le cas particulier d’Ecophyto 2018, il faut également renforcer les partenariats entre la recherche le développement et les professionnels en incitant les organismes de développement et de recherche à mener conjointement des travaux de recherche finalisée dans le cadre des UMT et RMT en cours ou de nouveaux projets, et en s'appuyant par exemple sur des groupements d'intérêt scientifique (GIS);

 

  • Faire évoluer le dispositif de recherche en orientant la recherche agronomique vers une production et une protection intégrée afin d'attendre l'objectif de réduction de l'utilisation des pesticides. Les réflexions conduites au sein du COMOP ont conforté la nécessité de mettre en œuvre un programme ambitieux de recherche pour:

 

  • redonner une priorité aux approches agro-écologiques permettant de limiter la pression parasitaire et améliorer sa gestion;
  • conduire des recherches pluridisciplinaires (épidémiologie, écologie, agronomie, sciences économiques et sociales etc...) pour concevoir et évaluer des systèmes agricoles économes;
  • mobiliser la recherche fondamentale sur les questions posées par la protection et la production intégrée;
  • réorienter la sélection variétale vers des variétés plus résistantes, prenant en compte l'objectif de diminution de l'usage des pesticides;
  • développer la recherche pour rendre disponibles des substances efficaces à moindre impact.

 

Outre les aspects techniques liés aux itinéraires économes en intrants, la recherche doit s’attacher à identifier les leviers et les freins à la généralisation de la production intégrée:

  • en élaborant des scénarii nationaux de réduction du recours aux pesticides en mobilisant l’expertise agronomique et à les évaluer d’un point de vue économique et environnementaux, pour orienter les politiques publiques. Ces travaux seront conduits dans le cadre de l’étude ECOPHYTO R&D;
  • en renforçant les recherches socio-économiques sur les leviers ou les freins à la généralisation de la production intégrée, grâce à la définition d'un programme de recherche « sciences sociales et agronomie ».

 

Ces recherches devront aborder les relations entre production, distribution et consommation pour identifier les leviers et les freins associés aux stratégies de commercialisation et d’achat des produits (cahiers des charges, standardisation-calibrage des produits, marketing) et les modalités d’organisation collective et leur amélioration (organisation collective pour la conception et l’adoption de systèmes de culture innovants de protection intégrée, pour la lutte contre les maladies émergentes; pour la qualification environnementale des exploitations).

L’utilisation de pesticides par l’agriculteur est justifiée par la nécessité pour l’agriculteur de sécuriser sa production et son revenu, les itinéraires intensifs étant particulièrement sensibles aux attaques des bio-agresseurs. Pour lever ce frein à la généralisation des pratiques économes en intrants, il est proposé d’évaluer l’opportunité de développer un dispositif assurantiel en veillant à la cohérence de la stratégie Ecophyto par rapport aux travaux européens sur les dispositifs d'assurance récolte, en prenant en compte les outils de garantie des différents aléas. Il faut également développer la recherche sur le matériel agricole (traitement localisé, nouvelles solutions techniques mécaniques…) et les techniques d'application permettant une réduction de l'usage des pesticides et une amélioration de la sécurité du travailleur (équipements de protection individuelle performants…). 



Pour en savoir plus

Recherche et innovation dans le plan Ecophyto : Programme scientifique / Rapport collectif 77 pages (Octobre 2015)

 

Synthèse des actions de l’axe Recherche du Plan Ecophyto Plaquette 8 pages (Décembre 2013)

 

 

Plan Ecophyto 2018 / Axe 3-descriptif  Document 12 pages (Avril 2009)

Programmes Ecophyto Axe 3 Document 2 pages (Avril 2009)

Appel à Propositions de Recherche « Pour et Sur le Plan Ecophyto 2018 » (PSPE)

Edition 2012 : Pour et sur trois dispositifs du Plan Objectif général de l’APR 2012 Le Plan Ecophyto comporte, dans ses différents axes, la mise en place de plusieurs dispositifs nouveaux, inédits au niveau national, remarquables par leur ampleur et leur ambition. Il s’agit en particulier :

du réseau de surveillance biologique du territoire (axe 5) ;

du dispositif DEPHY Ecophyto (Démonstration, Expérimentation et Promotion de systèmes de production agricole économes en produits pHYtosanitaires – axe 2) ;

d’un système d’indicateurs de pression et d’impact (axe 1) destinés notamment au suivi des effets du Plan. 

 

La mise en place de ces dispositifs fait apparaître, pour chacun d’eux, des questions spécifiques : lacunes de connaissance à combler et verrous méthodologiques à lever si on veut assurer leur optimisation et valoriser leurs acquis comme contribution au Plan et, plus largement, à l’évolution des systèmes de production.

 

On doit s’interroger aussi sur la capacité de ces dispositifs à prendre en compte des innovations technologiques ou des changements socio-économiques à venir.

APR « Pour et Sur le Plan Ecophyto 2018 » (PSPE)