Portail

Bienvenue sur EcophytoPIC :

Vous êtes ici

En région

Découvrez toutes les informations régionales et accédez aux BSV

Participez

EcophytoPIC est ouvert aux contributions. Pour contribuer, prenez connaissance ici de la charte des contributeurs et envoyez vos documents ou liens à l’adresse suivante : ecophytopic@acta.asso.fr

Télécharger la plaquette

Base de données mondiale et codes OEPP


Outil


Actualité publiée le : 15/02/2018 Culture : Viticulture, Cultures légumières, Cultures tropicales, Horti-PPAM, Grande Culture, Arboriculture Relié aux rubriques : Outils techniques Source : OEPP

L'objectif de la base de données est de rassembler dans une interface Web unique toutes les informations spécifiques aux organismes nuisibles qui ont été produites par l'OEPP. Cette base de données fournit également une nouvelle interface pour visualiser et télécharger les codes OEPP, et remplace ainsi l'EPPT (qui n'est plus maintenue).  
 
Les codes OEPP sont des codes informatiques développés pour les plantes, les organismes nuisibles (y compris les pathogènes) qui sont importants pour l'agriculture et la protection des plantes. Bien que certaines parties de la base de données mondiale de l'OEPP soient encore en cours de développement, elles contiennent actuellement des :
  • Informations de base sur plus de 72 000 espèces d'intérêt pour l'agriculture, la sylviculture et la protection des plantes: plantes (cultivées et sauvages) et nuisibles (y compris les agents pathogènes). Pour chaque espèce: les noms scientifiques, les noms communs dans différentes langues, la position taxonomique et les codes OEPP sont donnés.
  • Informations détaillées sur plus de 1600 espèces de ravageurs présentant un intérêt réglementaire (organismes nuisibles de l'OEPP et de l'UE, ainsi que les organismes nuisibles réglementés dans d'autres parties du monde). Pour chaque ravageur: répartition géographique (avec une carte du monde), plantes hôtes et catégorisation (statut de quarantaine).

 

La majorité des fonctionnalités de PQR (base de données OEPP sur les organismes de quarantaine) a déjà été transférée à la base de données mondiale de l'OEPP.

Cette base de données est en anglais.