Améliorer son système de culture pour diminuer la dépendance aux produits phytosanitaires

Céréales à paille
Colza
Soja
Année de publication 2016
  (mis à jour le 18 aoû 2020)
Source :  CAN DEPHY
Auteur :  Arnaud PILLIER, CA21
Réferences : 
Fiche trajectoire Grandes cultures - Décembre 2014 [ftdsem + ftdmca]
trajectoire 21

Points clefs de la trajectoire cette exploitation

Objectifs et motivations des évolutions

• Réflexion sur le raisonnement des pratiques culturales pour remettre l’agronomie au cœur du système de culture.

• Tester la faisabilité d’une réduction des produits phytosanitaires en produisant tout autant.

Les changements opérés

La rotation a évolué de manière à introduire une culture de printemps avec le soja. Il s’agissait de limiter le retour trop fréquent des cultures d’hiver et limiter la sélection d’adventices automnales (notamment vulpins, géraniums…)

Pour limiter le recours aux produits phytosanitaires, Benoit fait appel à d’autres leviers comme par exemple le choix de variétés de blé tolérantes aux maladies, à la verse, aux cécidomyies, etc… Il a augmenté le nombre de passages en interculture pour limiter le recours au glyphosate et introduit le désherbage mécanique (binage notamment).