Evolution des itinéraires techniques lavandes lavandins

Plantes à parfum
Année de publication 2014
  (mis à jour le 03 déc 2019)
Source : 
iteipmai
Auteur :  Cédric Yvin - iteipmai
Réferences : 
Colloque innovations d'aujourd'hui et de demain Astredhor/iteipmai 01/2014
Evolution des itinéraires techniques lavandes lavandins

Lavande et lavandin : faire évoluer les itinéraires techniques pour limiter les mortalités pathologiques et climatiques des plantations

Cédric YVIN - iteipmai

 

Les cultures de lavande et de lavandin sont soumises à une pression grandissante de stress climatiques (canicules, sécheresses d’été ou d’automne) et pathologique (dépérissement à phytoplasme). De plus, ces deux types de stress se cumulent, car l’insecte vecteur du dépérissement est xérothermique : il se multiplie et se propage plus particulièrement en conditions chaudes et sèches. Il en résulte des mortalités accrues de plants, des baisses de rendement en huile essentielle, des baisses de longévité des cultures, voire un abandon de la culture de ces espèces, dans les situations les plus sévères. Afin de sauvegarder le patrimoine lavandicole du Sud-Est de la France, l’iteipmai conduit actuellement deux programmes de recherche, dans lesquels sont étudiés des itinéraires techniques alternatifs, dont l’objectif est d’améliorer la résilience des lavandes et lavandins aux stress climatiques et pathologiques. Plusieurs pistes d’itinéraires techniques alternatifs sont présentés, avec leurs avantages et inconvénients.