Optimiser son système de culture pour être moins dépendant des phytos tout en maintenant ses marges

Protéagineux
Colza
Céréales à paille
Année de publication 2016
  (mis à jour le 03 déc 2019)
Source : 
CAN DEPHY
Auteur :  Florence FERRET, CA72
Réferences : 
Fiche trajectoire Grandes cultures - Décembre 2014 [ftmv + ftmvar + ftotpd]
Optimiser son système de culture pour être moins dépendant des phytos tout en maintenant ses marges

Points clefs de la trajectoire de cette exploitation

Objectifs et motivations des évolutions

• Utiliser moins de produits phytosanitaires pour améliorer ses marges et préserver la biodiversité

• Optimiser le temps et la répartition du travail dédié au poste « cultures » afin d’être disponible pour l’atelier de volailles sur des périodes clés.

Les changements opérés

• Arnaud a allongé sa rotation en introduisant des pois ou féveroles de printemps pour limiter le salissement, réduire les doses d’azote sur blé et l’usage du glyphosate. L’orge d’hiver a été supprimée de son système car les marges dégagées n’étaient pas assez élevées.

• En blé, le mélange de variétés et le choix variétal permettent de réduire l’utilisation de fongicides et de régulateur en préservant le potentiel et la qualité de la récolte,

• L’alternance de labour-non labour et la pratique de faux semis ont permis de diminuer le stock semencier et de mieux maitriser certaines adventices.

• La mise en place de couverts végétaux avant les cultures de printemps contribue à limiter le développement d’adventices et préserver la structure et la richesse du sol.