Un système en agriculture intégrée pour réduire les produits phytosanitaires

Céréales à paille
Colza
Tournesol
Année de publication 2016
  (mis à jour le 16 avr 2020)
Source :  CAN DEPHY
Auteur :  Maÿlis CARRE, GDCIVAM de l’Indre
Réferences : 
Fiche trajectoire Grandes cultures - Décembre 2014 [ftro + ftlcbf]
Un système en agriculture intégrée pour réduire les produits phytosanitaires

Points clefs de la trajectoire de cette exploitation

Objectifs et motivations

• Avoir un niveau d’intrants le plus bas possible, en cohérence avec le potentiel de rendement de chaque parcelle, sans entrer dans un raisonnement « d’illusions d’assurance ».

• (Re)Créer une diversité écologique au sein de l’exploitation.

• Rompre le cycle des adventices et des ravageurs avec des cultures de printemps : même sur des sols superficiels, 30 % de la sole y sont consacrés.

Principaux leviers mis en œuvre

La rotation courte classique est repensée, avec l’introduction du tournesol et de l’orge de printemps ainsi que, depuis 2014, du millet et du pois de printemps (sur les parcelles les moins caillouteuses). Les stratégies principales sont basées sur le décalage des dates de semis pour les céréales d’hiver, les faux-semis, le choix de variétés résistantes aux maladies et adaptées à une conduite « bas intrants », la lutte physique en fonction des conditions météorologiques, l’alternance du travail du sol et enfin la préservation de la faune auxiliaire.