background dephy FERME

DEPHY FERME 89 Maraîchage Biologique

Cultures légumières
Lutte biologique via substances naturelles et microorganismes
Mesures prophylactiques
Régulation biologique et biocontrôle
Année de publication 2019
  (mis à jour le 22 sep 2020)
Carte d’identité du groupe
Structure de l'ingénieur réseau
BIO BOURGOGNE
Nom de l'ingénieur réseau
Camille GIRAUDET
Date d'entrée dans le réseau
2016
10
Nombre d'agriculteurs dans le groupe.
Présentation du groupe

Historiquement, il y avait peu de maraîchers bio dans l’Yonne. Ils sont une trentaine aujourd’hui. Les différents membres du groupe se connaissaient donc pour la plupart avant sa formation. DEPHY leur donne l’occasion de consolider le cadre de leurs rencontres, afin d’échanger sur les pratiques de cultures, sur les nouvelles variétés, sur leur utilisation de produits de bio contrôle et d’auxiliaires. De nombreux profils différents sont présents dans le groupe, ce qui est idéal pour stimuler les discussions et les visites. Le travail sur la biodiversité fonctionnelle est déjà commencé sur plusieurs fermes, avec des essais ponctuels d’introduction de plantes spécifiques sous tunnels pour fixer les auxiliaires de cultures.

 

 

Cultures principales : Légumes de plein champ et sous abris

Spécificités du groupe : Agriculture biologique

Le regard de l'ingénieur réseau :

Les différent·e·s maraîcher·ère·s du groupe sont motivé·e·s pour tester des pratiques de lutte contre les ravageurs et maladies des cultures tout en respectant l’agriculture biologique. La régulation naturelle des bioagresseurs par conservation est un moyen qui motive l’ensemble du groupe. Le groupe permet à ses membres d’échanger sur leurs pratiques tant au niveau de leur mise en œuvre, que des effets constatés. Ces échanges riches sont à l’image de la biodiversité de leurs champs !

Projet collectif du groupe

Réguler naturellement les ravageurs des cultures maraîchères, en favorisant la biodiversité fonctionnelle

 

Thématiques principales du groupe :

  • Améliorer les résultats économiques des exploitations.
  • Limiter les dégâts de maladies et ravageurs.
  • Favoriser la biodiversité fonctionnelle.
  • Limiter l'usage de paillage plastique.

 

Autres thématiques travaillées par le groupe et pistes innovantes explorées collectivement

  • Plantation de soucis en bord d'abri pour l'hivernation de Macrolophus pygmaeus
Semis spontanée de soucis en bord d'abris et présence de Macrolophus pygmaeus (Mars 2019)
Photo de gauche : Semis spontanée de soucis (Calendula officinalis) et présence de Macrolophus pygmaeus (Mars 2019). Photo de droite : Soucis (Calendula officinalis) en fleur en bord d'abris avec Macrolophus pygmaeus (Mars 2019).

 

  • Semis de bandes fleuries en plein champs, entre des planches de culture ou entre les serres.
  • Paillage biodégradable à base de Géochanvre sur tomate sous abri et carotte primeur sous abri.
Geochanvre sur tomate sous abris juin 2018
Geochanvre sur tomate sous abri juin 2018

Résultats du groupe

La plantation de soucis sous abri en 2018 à permis l'hivernation de l'auxiliaire prédateur généraliste Macrolophus pygmaeus pendant l'hiver 2018 et 2019. Ainsi, cet auxiliaire était déjà présent dans la serre dès l'arrivée des premiers ravageurs de cultures maraîchères. Permettant ainsi une régulation des ravageurs.

L'utilisation de géochanvre permet de réduire le temps de désherbage manuel sur les cultures sensibles. En effet, nous l'avons constaté en 2018 sur l'essai carotte primeur, aucun désherbage n’a été réalisé avec le paillage géochanvre ce qui a permis d’éviter 5 heures de travail manuel. (Pour en savoir plus, voir les documents ci-dessous).

La pertinence de ces mesures de lutte contre les bioagresseurs des cultures dans un objectif de réduction de l'usage de produits phytosanitaires est évaluée quantitativement via l'indicateur : Indice de Fréquence de Traitement (IFT) moyen des fermes du groupe de maraîcher·ère·s. L'objectif initial de maintenir un IFT bas inférieur ou égal à 1 est atteint :

Graphique IFT moyen du groupe en fonction du temps (année) : Objectif de maintenir un IFT inférieur à 1
Méthode de calcul de l’IFT : Cible visée / Dose homologuée la plus faible

 

Productions du groupe

Témoignage de la structure :

" Créer un groupe DEPHY permet de soutenir la forte dynamique d’installation en légumes bio en Bourgogne. Le regroupement de maraîchers améliore la création de références techniques, à la fois pour valider certains itinéraires techniques et aussi pour tester de nouvelles alternatives dans les conduites culturales afin de consolider la filière. BIOBOURGOGNE a souhaité participer à ce programme pour le partage de connaissances à l’intérieur d’un groupe de maraichers mais aussi transférer au réseau, l’expérience des maraîchers biologiques pour la réduction des intrants en productions légumières. "

Laurent Barle, directeur de BIO BOURGOGNE

Suivez-nous sur
Liens vers les systèmes remarquables
Contact
contact
Camille Giraudet
Ingénieur Réseau - BIO BOURGOGNE
06 49 58 62 40