background dephy FERME

DEPHY Ferme Sud Gironde - Lot et Garonne

Viticulture Vigne
Désherbage mécanique/thermique
Fertilité et vie des sols
OAD, analyse du risque, optimisation de la dose
Régulation biologique et biocontrôle
Année de publication 2019
  (mis à jour le 13 oct 2020)
Carte d’identité du groupe
Photo du groupe
Structure de l'ingénieur réseau
Chambre d'agriculture de la Gironde
Nom de l'ingénieur réseau
Marion ENARD
Date d'entrée dans le réseau
2016
11
Nombre d'agriculteurs dans le groupe.
Présentation du groupe

Le groupe DEPHY Ferme Sud Gironde - Lot et Garonne a été créé en 2016 par la Chambre d'agriculture de la Gironde. Il réunit des viticulteurs qui ne se connaissaient pas ou peu avant la création de ce groupe et ayant des profils diversifiés sur un territoire relativement proche allant initialement du nord au sud, de Cadillac à Buzet-sur Baïse ; de l’est à l’ouest de Sauternes à Monségur. 
L’intention est ainsi d’avoir des exploitations aussi variées que peut être la filière viticole. Ce groupe est donc composé de 11 fermes de superficie allant de 10 à 120 ha ; 3 sont certifiées AB, 2 en conversion les autres en conventionnel. Ils produisent des vins sur place ou en cave coopérative, sur 9 appellations différentes. Les vins sont vendus en vente directe, négoce, GMD, CHR… 
S’ils ne se connaissaient pas et ont des profils différents, on peut se demander ce qui les a motivés à intégrer ce groupe. Le partage ! Et ce mot résume à lui seul leur principale motivation. Partager leur diversité, leurs contraintes, leurs questions et leurs réussites entre eux pour commencer et aujourd’hui plus largement... 
Et cela porte ses fruits. Depuis leur entrée dans le réseau, les consommations en terme de produits phytosanitaires se sont améliorées. Plus aucune exploitation n’emploie de CMR, la part de produits de biocontrôle a augmenté pour tous.

Photo de groupe dans les vignes

© Chambre d'agriculture de la Gironde

 

Principaux cépages : Merlot, Cabernet Sauvignon, Cabernet Franc, Petit Verdot, Malbec, Abourriou, Sémillon, Sauvignon Blanc, Sauvignon Gris

Projets partenaires :

Le regard de l'Ingénieur Réseau : 

J'ai choisi de créer un groupe avec des viticulteurs très différents les uns des autres, qui ne se connaissaient pas et que pour la plupart je ne connaissais pas non plus ! 
Le challenge était grand car travailler ensemble ne se fait pas du jour au lendemain. Mon rôle au début a été de connaître chaque exploitation pour comprendre leur attentes et créer des moments collectifs répondant à ces attentes. Je voulais très rapidement établir un climat de confiance pour que chacun gagne à être présent dans ce groupe. 
Malgré mon propre recrutement, le groupe a connu 3 départs mais aussi 3 arrivées !
Aujourd’hui, je peux dire que les membres se connaissent et se reconnaissent et qu’ils partagent des objectifs communs !
L’arrêt des herbicides est un enjeu fort qui motive les exploitations en conventionnel. Celles conduites en agriculture biologique poussent le groupe à raisonner également en termes d’organisation du travail, de matériels à utiliser et plus largement d’agronomie de l’exploitation.

Projet collectif et résultats du groupe

Vers une gestion des sols économes en intrants et en interventions : bien connaître ses sols pour adapter ses pratiques.

Les viticulteurs du groupe se sont accordés pour travailler collectivement :

1. Connaître la fertilité des sols de son exploitation et améliorer ses pratiques de gestion.
2. Concevoir et mettre en place des systèmes de gestion des sols sans herbicides et non chronophages.
3. Co-construire un outil d’aide à la décision gestion agronomique : quelle(s) pratique(s), sur quel(s) sol(s), à quelle(s) période(s), avec quel(s) outil(s) et comment se passer des herbicides ? 

 

Autres thématiques travaillées par le groupe et pistes innovantes explorées collectivement

1. Observer, identifier et juger la pression maladies fongiques et ravageur 
2. Suivre des Témoins non Traités pour connaître la pression maladies
3. Vérifier et améliorer la qualité de pulvérisation 
4. Utiliser des OAD pour aider au positionnement des traitements et la quantité à utiliser : Optidose®, essais DeciTraits®
5. Améliorer ses pratiques en mettant en place des programmes phytosanitaires sans CMR ou AB

6. Reconception d'un îlot complet avec agroforesterie, cépages méridionaux et cépages résistants

 

Participation du groupe au projet Save It

Le groupe participe au projet expérimental de la Chambre d’Agriculture appelé Save it signifiant Sols Adventices Vignes Environnement Itinéraires Techniques. Ce projet a pour objectifs de constituer un observatoire des sols viticoles, à l’échelle de la région Nouvelle-Aquitaine et sur lesquelles sont recensées différents itinéraires techniques de gestion des sols en fonction des objectifs de l’agriculteur et des caractéristiques du sol. 
Le groupe participe donc à la conception de 4 outils d’aide à la décision :
-    un outil de connaissance des sols
-    un outil de reconnaissance de la flore adventice
-    un outil de lecture simplifiée d’analyse des sols faites sur des fosses pédologiques 
-    un outil de conception d’itinéraire technique en fonction des éléments précédents et objectifs de l’agriculteur. 
Deux outils sont d’ores et déjà disponibles. Les deux autres sont toujours en phase teste. 

 

Participation du groupe au projet Nefertiti

Le groupe participe également au projet européen Nefertiti. Ce projet regroupe des partenaires variés (instituts techniques, organismes de recherches etc...) et échanges sur des innovations agricoles diverses. Nous nous inscrivons naturellement dans les échange sur les bonnes pratiques de réduction des produits phytosanitaires. Notre groupe est donc en relation avec d’autres viticulteurs mais aussi des arboriculteurs et des maraîchers venant d’Espagne, du Portugal, de Bulgarie et d’Allemagne pour travailler autour de cette thématique. Après avoir accueillis ces agriculteurs en 2019, c’est bientôt à leur tour d’aller découvrir leurs bonnes pratiques dans leurs pays. 
La notion de transfert pairs à pairs est également mis en avant dans ce projet et nous participons donc l'organisation de démonstrations plus "locales" toujours dans l'objectif de diffuser des bonnes idées pour réduire les produits phytosanitaires. 
 

Résultats du groupe

Le groupe est encore récent pour montrer une véritable tangente surtout après deux millésimes très particuliers que sont 2017 et 2018.

En 2017, le vignoble bordelais est très fortement touché par le gel et de nombreux viticulteurs du groupe ne sont pas épargnés. Parce que le cycle de la vigne est décalé par rapport à la météo et parce qu'il y a peu de vendanges à protéger, l'IFT d'un certain nombre de viticulteurs a fortement diminué. 

A l'inverse, en 2018, la pluie et la douceur sont telles que la pression mildiou est très forte. Après une année de faible récolte, cette pression contraint les viticulteurs à fortement traiter. D'où une augmentation des IFT. 

Mais si nous réalisons la moyenne des millésimes 2017/2018/2019 pour "effacer" au maximum l'effet millésime, nous nous rendons compte que l'IFT moyen du groupe a diminué de 5.4%.

Et puis, surtout des chiffres montrant que le changement de pratiques s'opère: sur les 11 viticulteurs du groupe, 2 mènent une partie de leur vignoble en BIO depuis 2019, 2 se sont intégralement convertis en 2020 et 3 ont franchis le cap de diminuer voire de ne plus utiliser d'herbicide chimique en 2020; en sachant qu'ils étaient déjà 3 convertis en BIO. 

Evolution de IFT des viticulteurs entre le point 0 et 2017/2018/2019

 

Productions du groupe

Témoignage de la structure : 

De nombreux efforts ont déjà été faits pour réduire l'usage des phytosanitaires, et les changements de pratiques et de mentalités sont réels. L'usage de témoins non traités et des principes de lutte raisonnée ont été un déclencheur de ce changement. Pour aller encore plus loin, il faut un seconde souffle. C'est pourquoi l'animation de groupes DEPHY est essentielle pour que les viticulteurs trouvent une écoute, un partage et un échange d'expérience qui puissent renforcer leur confiance et leurs choix, et les aider à trouver de nouvelles solutions collectivement.

Suivez-nous sur
Liens vers les systèmes remarquables
Contact
Photo Marion Enard
Marion ENARD
Ingénieur Réseau - Chambre d'agriculture de la Gironde
06 76 57 42 98