dephyferme

Groupe DEPHY Agrobio Gironde

Viticulture Vigne
Conduite de la vigne et du verger
Désherbage mécanique/thermique
Fertilité et vie des sols
Stratégie de couverture du sol
Année de publication 2019
  (mis à jour le 08 juil 2021)
Carte d’identité du groupe
Groupe de Viticulteurs  en Bio et biodynamie en train d'échanger autour du groupe Déphy
Structure de l'ingénieur réseau
AGROBIO Gironde
Nom de l'ingénieur réseau
Paul-Armel SALAUN
Date d'entrée dans le réseau
2016
10
Nombre d'agriculteurs dans le groupe.
Présentation du groupe

Le groupe Déphy ferme d'Agrobio Gironde est engagé depuis 2016, il est composé de 10 viticulteurs en bio et biodynamie. Le groupe est composé de  7 viticulteurs engagés en bio depuis  plus de 10 ans et  de 3 viticulteurs récemment convertis.   Principalement situé dans le secteur de l'Entre-Deux-Mers, les exploitations présentent des profils spécialisés en vignes sauf deux domaines qui produisent également des céréales et un qui produit des légumes. Actuellement deux viticulteurs ont des moutons sur leur domaine et deux autres viticulteurs ont le projet d'en acquérir. Depuis la création du groupe Déphy en 2016, 3 viticulteurs se sont engagés en biodynamie portant à 6 le nombre de viticulteurs en biodynamie dans le groupe. Les viticulteurs du groupe emploient régulièrement des préparations naturelles à base de plantes (tisanes, purins, etc.).

 

 

Principaux cépages : Merlot et Cabernet Sauvignon

Principales appellations : AOC Bordeaux et Entre-Deux-Mers

Spécificités du groupe :  100% Bio et Biodynamie

Particularité du groupe : Engrais verts - purins et tisanes - mouton dans les vignes

Le regard de l'ingénieur réseau : 

"Le soin de la terre, de la vigne et des hommes est un élément fédérateur dans le groupe. Bien souvent la biodynamie est apparue aux viticulteurs du groupe comme une évolution logique après leur conversion bio. L’IFT du groupe est très bas, il est inférieur à 50% de l’IFT du bassin viticole bordelais. Cependant, les viticulteurs souhaitent améliorer leur efficience et diminuer l’utilisation de produits phytosanitaires (tels cuivres et soufres) aux profits de produits alternatif comme les purins, tisanes, et préparation biodynamiques.

Ces changements de pratiques peuvent créer des baisses de rendements (manque de technicité, temps d’adaptation de l’homme et du végétal, etc.). Les vignerons ont ainsi choisi de se rassembler pour mettre en place un groupe d’échange technique permettant de déterminer et de tester les leviers agronomiques nécessaire au maintien ou à l’amélioration des rendements."

Projet collectif et résultats du groupe

Optimiser la gestion des sols en AB afin de maintenir ou d’améliorer ses rendements

 

Principales thématiques du projet collectif

  1. Acquisition d’une méthode de définition du potentiel de fertilité de son sol, et d’autonomie dans ce diagnostic
  2. Evaluation et test de pratiques à mettre en place en fonction de la fertilité de son sol et du type de vin souhaité
  3. Diffusion et communication autour de pratiques vertueuses
  • Gestion des engrais verts
  • Purins et tisanes
  • Gestion de la Flavescence dorée en AB

 

Autres thématiques travaillées par le groupe et pistes innovantes explorées collectivement

 

Résultats du groupe 

Les IFT du groupe sont très bas par rapport à la moyenne nationale de 14.7 (2013). L'objectif du groupe est de continuer à diminuer tout en restant performant. Pour le groupe la quantité de cuivre utilisé est un indicateur bien plus pertinent que l'IFT. Dans un contexte règlementaire imposant une diminution des quantités de cuivre autorisées la gestion du cuivre est la réelle thématique abordée dans le groupe.

 

Tableau d'objectif de baisse de réduction de l'IFT entre 2016 et 2020

Dans ce graphique, certains vignerons ont 3 points d'IFT, imposés dans le cadre de la lutte obligatoire insecticide contre la cicadelle de la Flavescence dorée. 

 

 

Témoignage de la structure : 

« Le groupe DEPHY, dont je fais partie, est un groupe de viticulteurs  certifiés Bio. Les IFT du groupe sont bien inférieurs aux IFT moyens de la région, toutefois la diminution de l’utilisation des doses de cuivre en Bio  est un enjeu  important. L’enjeu  économique passe par le maintien des rendements :  le groupe maitrise bien la protection sanitaire  mais  souhaite approfondir ses connaissances en matière de gestion de la fertilité des sols. La volonté commune de ce groupe est de pouvoir échanger sur les pratiques de la viticulture Bio basées sur une approche globale d’un domaine viticole , en considérant le volet économique, environnemental et sociologique. Accompagner, et faire partie de ce groupe permet d’avoir une meilleure connaissance des besoins des viticulteurs Bio  afin de faire évoluer et d’adapter l’accompagnement technique d’Agrobio Gironde.» Sylvie Dulong, vigneronne, présidente d’Agrobio Gironde

Autres infos
Suivez-nous sur
Contact
Photo de l'ingénieur Réseau
Paul-Armel SALAUN
Ingénieur Réseau - Agrobio Gironde - Bio Nouvelle Aquitaine
06 71 84 24 81