background dephy FERME

Groupe GCPE CA08

Grandes cultures / Polyculture-élevage Céréales à paille Colza Cultures fourragères / Prairies Maïs grain / Sorgho
Autonomie alimentaire
Diversification et allongement de la rotation
Fertilité et vie des sols
Stratégie de couverture du sol
Travail du sol simplifié/non labour
Année de publication 2019
  (mis à jour le 23 sep 2020)
Carte d’identité du groupe
Structure de l'ingénieur réseau
Chambre d' Agriculture des Ardennes
Nom de l'ingénieur réseau
Nicolas BLASZCZYK
Date d'entrée dans le réseau
2011
12
Nombre d'agriculteurs dans le groupe.
Présentation du groupe

Le groupe est constitué principalement de polyculteurs-éleveurs, avec des élevages laitiers ou allaitants. Un des objectifs du groupe est de faire jouer la complémentarité entre les deux ateliers et favoriser la réduction d’IFT en valorisant des cultures bas intrants grâce au troupeau. Ainsi, dans le groupe, sont cultivées des prairies temporaires, des méteils ainsi que des légumineuses autoconsommées. Pour beaucoup d'exploitations, la rotation de base est le tryptique colza/blé/orge, à laquelle viennent s'ajouter des cultures de printemps comme l'orge de printemps et le maïs, selon les cas. Le recours à la culture du maïs est davantage mis en avant pour solutionner des problématiques de désherbage tandis que la betterave fourragère fait son retour dans certaines exploitations et permet d'allonger la rotation. La culture du colza est de plus en plus confrontée à des problématiques liées aux insectes et aux stress climatiques. Pour y faire face, la majorité des agriculteurs du groupe associent cette culture avec des plantes compagnes. Un membre du groupe est engagé dans l'agriculture biologique, tandis qu'un autre possède une unité de méthanisation sur l'exploitation.

 

 

Cultures principales : Colza, blé, orge, maïs

Spécificités du groupe : Complémentarité élevage-culture, non labour/labour

Lycées partenaires : EPL de Rethel

Le regard de l'ingénieur réseau :

Le groupe présente de très bons résultats du point de vue de la réduction des IFT hors herbicides. La suppression des régulateurs, les passages à demi-dose concernant les fongicides et insecticides, contribuent à un IFT hors herbicides contenu. La majorité des agriculteurs sont dans une phase progressive de réduction de l'IFT herbicides, même s'il s'avère qu'il est plus compliqué de réduire les herbicides dans le contexte ardennais en raison des conditions pédo-climatiques.

Près de la moitié des membres du groupe s'intéressent ou sont engagés dans l'agriculture de conservation. A travers ce système, les agriculteurs cherchent à minimiser la pression des adventices en limitant le bouleversement du sol ainsi qu'à améliorer la fertilité des sols. Les pratiques vont du travail superficiel jusqu'au semis direct. Le labour reste présent dans certaines exploitations. L'implantation de couverts multi-espèces est une pratique bien répandue dans le groupe, à la fois pour diminuer le stock en adventices, protéger et améliorer la fertilité des sols, ainsi que pour renforcer l'autonomie alimentaire de l'exploitation. La destruction des couverts par le pâturage est aussi une piste exploitée sur certaines exploitations.

Le désherbage mécanique est pratiqué par quelques agriculteurs, notamment sur les cultures de printemps, maïs et betteraves, mais reste chronophage dans un contexte où l'élevage est fortement représenté et accapare beaucoup de temps. La faible disponibilité de fenêtres climatiques favorables et la forte représentation des terres argileuses dans beaucoup d'exploitations contraint fortement la mise en place du désherbage mécanique sur les cultures d'hiver.

Projet collectif et Résultats du groupe

Principales thématiques du projet collectif:

  • Utilisation des couverts d'intercultures pour limiter le salissement des parcelles et préserver la qualité des sols

  • Recherche d'autonomie azotée et protéique en valorisant les couverts d'interculture et les méteils

  • Implantation de cultures associées pour limiter l'impact des ravageurs et réduire les apports azotés

 

Autres thématiques travaillées par le groupe et pistes innovantes explorées:

  • Réduction du travail du sol et semis direct sous couvert permanent

  • Poursuivre le déploiement du désherbage mécanique sur les cultures de printemps pour réduire les herbicides

 

Résultats du groupe:

Objectif de baisse sur 5 ans: - 23% d'IFT en moyenne

Objectif de baisse sur 5 ans: - 23% d'IFT en moyenne
Méthode de calcul de l'IFT: cible visée

 

 

Témoignage de la structure :

Autres infos

La chambre d'agriculture des Ardennes est également impliquée dans le projet EXPE FAST et dans un groupe 30 000.

 

Suivez-nous sur
Liens vers les systèmes remarquables
Contact
Contact
Nicolas BLASZCZYK
Ingénieur réseau - Chambre d'agriculture des Ardennes
06 23 38 78 45