Les avancées du projet AGATH : de nouvelles techniques pour limiter les pucerons

Année de publication 2017
  (mis à jour le 03 déc 2019)
Source : 
CTIFL
Auteur :  M. TORRES et al.
Réferences : 
InfosCTIFL Num 327, décembre 2016
Les avancées du projet AGATH : de nouvelles techniques pour limiter les pucerons

Les pucerons restent des ravageurs redoutables en culture de melon, et la résistance variétale assurée par le gène Vat est malmenée depuis plusieurs années par des clones de pucerons résistants. Face à cela, certaines techniques alternatives aux traitements phytopharmaceutiques sont utilisées notamment sous abris, mais leur transfert en conditions de plein champ reste encore limité. Dans le cadre du projet AGATH, les techniques de plantes-relais, augmentorium et bandes fleuries ont été évaluées et pourraient être rapidement appropriées par les producteurs de melon dans le but de maîtriser les attaques précoces et tardives de pucerons.