Soumis par Anonyme (non vérifié) le lun 28/11/2016 - 15:49

Image d'en-tête : Bacillus thuringiensis ; auteur : Dr. Sahay ; licence (CC BY-SA 3.0)   Le principe Il s'agit d'introduire dans le sol ou sur la culture des microorganismes (champignons entomophatogènes, champignons et bactéries biofongicides, virus) qui réduisent les populations de bioagresseurs. Cette introduction se fait généralement au moyen d'une pulvérisation. L'incorporation au sol est parfois nécessaire. A noter qu'il existe des fiches détaillées pour la gestion du sclérotinia à l'aide de Coniothyrium minitans (Contans WG) et sur l'utilisation du Bacillus Thuringiensis. Exemple de mise en oeuvre : Exemple d'application > Utilisation de Verticillium lecanii-m contre aleurode sur aubergine, concombre, fraise, poivron et tomate Verticillium lecanii-m cible le stade larvaire de l’aleurode des serres. Pour préparer des bouillies à base de ce micro-organisme, il faut mélanger la quantité nécessaire de produit dans un seau contenant de l’eau entre 15 et 20 °C jusqu’à l’obtention d’une fine bouillie (utiliser 3 à 4 litres d’eau pour 500 g de produit). Ensuite, il faut remplir le réservoir du pulvérisateur avec la quantité d’eau nécessaire, puis y verser la bouillie et bien mélanger. La pulvérisation doit être réalisée juste après la préparation. Concernant la dose et application, il est recommandé en cas d’attaque d’apporter 500 g/2000 m² à chaque application et de la renouveler entre 2 et 4 fois en fonction de l’intensité de l’attaque, avec un intervalle minimum de 7 jours. Afin que le produit atteigne les larves, il est conseillé de pulvériser sur la face inférieure des feuilles et des pousses. Pour une efficacité maximale, il est recommandé de réaliser l’application en fin d’après-midi ou en début de soirée, lorsque les températures sont entre 18 et 28 °C, avec une humidité relative de 70 %. Le stockage du produit, joue un role important dans l'efficacité de cette technique. La température de stockage doit être comprise entre 2 et 6 °C et le produit doit être conservé dans son emballage d’origine fermé.  Le coût oscille autour de 53 €/500g de produit (prix 2013). > Contre les noctuelles défoliatrices du chou en Bretagne : pulvériser du Bt à la dose recommandée dès les premiers dégâts et répéter tous les 7 à 10 jours (et en cas de pluie supérieure à 20 mm) jusqu"à la fin de la période sensible (fin octobre).

URL
http://www.geco.ecophytopic.fr/geco/Concept/Pratiquer_La_Lutte_Biologique_A_L_Aide_De_Microorganismes