Soumis par Anonyme (non vérifié) le mar 19/09/2017 - 17:20

Crédit photo : Sorgho en culture intermédiaire sous abri - © L. Bzdrenga, CA 85 Informations initialement issues du Guide pratique pour la conception de systèmes de culture légumiers économes en produits phytopharmaceutiques (2014) / Fiche technique T1.   Principe : La technique consiste à implanter un couvert végétal pendant une période d’interculture (période séparant la récolte d’une culture et la mise en place de la suivante). En fonction des objectifs, le couvert peut avoir des appellations différentes : culture intermédiaire piège à nitrate, engrais verts, plantes pièges, cultures assainissantes… Le couvert peut aussi jouer un rôle de concurrence vis-à-vis des adventices et limiter l'usage d'herbicides, dont glyphosate, en interculture. Exemple de mise en oeuvre : Voici quelques exemples des rotations incluant des couverts végétaux en maraîchage : Tomate – roquette – choux fleur – sorgho fourrager (couvert estival) – salade Mâche – pois + radis – aubergines – blé ancien (couvert hivernal) Avant oignons, un couvert de ray grass détruit à la bâche d’ensilage (production d’un épais mulch incluant les résidus des années précédentes) Exemples tirés du document : Couverts végétaux, Techniques superficielles, Agriculture Biologique et Agroforesterie - Rencontre et échanges entre agriculteurs du Sud-Ouest (voir lien) Autre exemple : dans le sud-est, sous abri, du sorgho fourrager peut être implanté en interculture au printemps ou en été (après un melon, une courgette, une salade tardive par exemple).  

URL
http://www.geco.ecophytopic.fr/geco/Concept/Introduire_Un_Couvert_Vegetal_D_Interculture