Soumis par admin_smile le lun 28/11/2016 - 15:51

Légende : Verse dans un champ de blé à la suite de pluies importantes Crédit photo : Spedona (CC BY-SA 4.0)   Contributeurs initiaux : Julien Halska INRA Julien.Halska(at)grignon.inra.fr Dijon (21) Marie-Hélène Jeuffroy INRA Marie-Helene.Jeuffroy(at)grignon.inra.fr Grignon (78)       Lutte contre les courriers indésirables : Pour utiliser ces adresses, remplacer (at) par @   L'utilisation de variétés résistantes à la verse et/ou à l'élongation automnale participe à la réduction du risque de verse et conduit à réduire l'emploi de régulateurs ou à l'impasse. Pour les espèces sensibles, c'est donc l'un des critères à prendre en compte pour le choix variétal. Le classement des variétés en fonction de leur sensibilité à la verse est généralement disponible auprès des structures de conseil. Exemple de mise en oeuvre : Choisir des variétés dont la note de résistance à la verse est supérieure à 6, 7 ou 8 selon le contexte (type de sol, azote disponible, densité de semis prévue, etc.) et le niveau de risque engendré (voir à ce sujet la fiche Evaluer le risque de verse). Par exemple, les variétés de blé tendre d'hiver Boisseau, Paledor, Toisondor ont des niveaux élevés de résistance. Les variétés d'orge d'hiver Cartel, Orbise ou Bivouac sont parmi les plus résistantes à la verse.

URL
http://www.geco.ecophytopic.fr/geco/Concept/Semer_/_Repiquer_Des_Varietes_Peu_Sensibles_A_La_Verse_Et_A_L_Elongation_Automnale