Soumis par admin_smile le lun 28/11/2016 - 15:48

(image en en-tête :cameline ; auteur : Globe Master - SideEffect; licence :(CC BY 3.0))   Date de dernière modification: 05/07/2012 Contributeurs initiaux : Sébastien Minette CRA Poitou-Charentes sebastien.minette(at)poitou-charentes.chambagri.fr Lusignan (86) Marjorie Troussard CA 85 marjorie.troussard(at)vendee.chambagri.fr La Roche sur Yon (85) Anne Schaub ARAA anne.schaub(at)bas-rhin.chambagri.fr Schiltigheim (67) Rémy Ballot INRA remy.ballot(at)grignon.inra.fr Grignon (78) Lutte contre les courriers indésirables : Pour utiliser ces adresses, remplacer (at) par @   Implanter un couvert à l'interculture qui va capter de l'azote minéral avant l'entrée en période de drainage (automne / hiver), et ainsi limiter sa lixiviation. Le couvert peut être constitué d'une seule espèce (moutarde, phacélie, avoine...) ou d'un mélange d'espèces permettant de cumuler les qualités de chacunes (systèmes racinaires différents permetant d'absorber l'azote dans différents horizons, espèce à installation rapide et espèce plus "pérenne"...). Le couvert peut être détruit par le gel, mécaniquement (broyage, roulage, labour...) ou chimiquement. La quantité d'azote absorbée est fonction de l'azote disponible dans le sol et de la biomasse produite. L'azote absorbé sera ensuite restitué progressivement après destruction du couvert, au fil de la minéralisation des résidus. Une partie sera disponible pour la culture suivante. Exemple de mise en oeuvre : Dans le cas d'une succession "blé tendre d'hiver => orge de printemps" : Implantation de moutarde entre un blé tendre et une culture de printemps. Le semis est réalisé fin août / début septembre à la volée, à raison de 10 kg/ha. Le couvert est broyé début décembre.

URL
http://www.geco.ecophytopic.fr/geco/Concept/Implanter_Des_Cultures_Intermediaires_Pieges_A_Nitrates