background dephy FERME

Groupe DEPHY Polyculture-élevage 65

Grandes cultures / Polyculture-élevage
Année de publication 2019
  (mis à jour le 02 juil 2020)
Carte d’identité du groupe
Tour de plaine
Structure de l'ingénieur réseau
Chambre d' Agriculture des Hautes-Pyrénées
Nom de l'ingénieur réseau
Valérie SOULERE
Date d'entrée dans le réseau
2016
11
Nombre d'agriculteurs dans le groupe.
Présentation du groupe

11 exploitations de polyculture élevage dans la zone de l'Astarac

 

Cultures principales : Maïs, Prairie

Spécificités du groupe :

Lycées partenaires : LPA de Mirande

Partenariats locaux :

Regard de l'ingénieur réseau :

 « En tant qu’acteur du développement agricole, notre participation à ce travail de réduction de l’utilisation des produits phytosanitaires est une évidence. Nous devons, en effet, répondre aux enjeux sociétaux actuels qui demandent une réduction de l’usage des produits phytosanitaires tout en assurant aux agriculteurs de notre département, la pérennité et la viabilité agronomiques et économiques des méthodes employées. »

Projet collectif et résultats du groupe

Améliorer l’autonomie fourragère des exploitations par l’implantation en semis direct des céréales à paille (orge, blé, triticale) et des méteils (pois, vesce, triticale, féverole) tout en réduisant l’usage des herbicides pour la destruction du méteil et de la culture principale (mais ou céréales à paille).

Dans les systèmes de cultures type :

Identifier les gains financiers et  baisser l’IFT Herbicide par un changement de pratique de désherbage et une réflexion sur la rotation

Productions du groupe

Témoignage de la structure :

 ‘ Le groupe DEPHY des coteaux d'Astarac a été créé l'été 2016 avec 11 Polyculteurs éleveurs du Groupement de Développement Agricole (GDA) pratiquant les TCS (Techniques Culturales Simplifiées du travail du sol).

Les systèmes de culture sont composés de prairie, de luzerne, et de grandes cultures (maïs, soja, blé, tournesol).

9 agriculteurs sur 11 sont éleveurs de porc (noir de Bigorre ou rose), palmipèdes, bovins viandes et laits.

Les 11 agriculteurs ont la volonté d'atteindre l'autonomie alimentaire pour leur troupeau.

Le principal enjeu est de rendre « plus robuste » économiquement leur système d'exploitation.

L'introduction des TCS demande un accompagnement spécifique en particulier pour l'implantation des méteils, céréales à paille, CIVES.

Autres infos
Suivez-nous sur
Liens vers les systèmes remarquables
Contact
IR sur le terrain
Valérie SOULERE
Ingénieur Réseau - Chambre d'Agriculture des Hautes Pyrénées
06 30 91 87 04