OPTIM'PHERO : Optimiser les Phéromones et Transposer les résultats obtenus sur la processionnaire du pin à d’autres Insectes Modèles, lépidoptères ravageurs des Zones Non Agricoles.

Arboriculture
Année de publication 2016
  (mis à jour le 03 déc 2019)
Source : 
OPTIM'PHERO : Optimiser les Phéromones et Transposer les résultats obtenus sur la processionnaire du pin à d’autres Insectes Modèles, lépidoptères ravageurs des Zones Non Agricoles.

Les moyens actuels de lutte contre la défoliation des arbres par les lépidoptères ravageurs reposent sur la capture des chenilles, le piégeage de papillons mâles ou la prédation des chenilles et par des mésanges. Mais cela suppose la mise en place de pièges ou de nichoirs par les gestionnaires d’espaces urbains ou forestiers, un dispositif compliqué et coûteux en main d’œuvre.

OPTIM’PHERO a pour objectif d’élargir la gamme des possibles en biocontrôle des lépidoptères par une technologie de relargage contrôlé des phéromones tenant compte de la configuration végétale et des contraintes (hauteur, accessibilité, fréquentation du public…).

2015 - 2018