Allongement de la rotation et techniques alternatives en système céréalier conduit en sec

Grandes cultures / Polyculture-élevage
Céréales à paille
Colza
Protéagineux
Tournesol
Année de publication 2019
  (mis à jour le 08 fév 2021)
Source :  Cellule d'Animation Nationale DEPHY
Auteur :  Lise LUCZAK -Chambre d'Agriculture 17
Réferences : 
Fiche système DEPHY EXPE - Septembre 2019
Picto fiche SYSTEME DEPHY EXPE

[DEPHY EXPE] - Projet INNOVIPEST - Site CA17 - Système SdCi Loiré s/ Nie

Mots clés : Rotation - Couverts végétaux - Mélange variétal - Colza associé - Seuils de nuisibilité - TCS – Observations

separateur_vert

Cet essai a été mené de 2008 à 2018 chez un producteur à Loire Sur Nie (17) dans le cadre du projet "INNOViPEST". L'objectif de ce projet est de constituer un réseau de tests de systèmes de culture innovants économes en phytosanitaires et d’évaluer leurs performances 

Ce système céréalier économe en intrants a été construit avec l’idée d’allonger la rotation tout en réintégrant des cultures historiquement présentes sur le secteur et à haute valeur ajoutée (pois et blé dur). 

 

Leviers mobilisés

 

Principaux résultats et enseignements

De manière générale, des difficultés à obtenir des couverts suffisamment développés ont été rencontrées et le développement des adventices n'a pas été assez freiné. Ainsi, le recours au glyphosate a été nécessaire lorsque des vivaces étaient présentes. La diminution de 50% du recours aux herbicides a engendré un salissement de la parcelle auquel l’agriculteur a du faire face depuis 2015.

Les maladies et les ravageurs sont facilement gérés dans ce système, même avec la contrainte de réduction de 50% de l’IFT

Malgré des rendements moyens à faibles sur 3 campagnes (pois, blé dur et orge d’hiver) dus à la sécheresse ou gel tardif de printemps, le système apparait économiquement compétitif vis-à-vis de la référence régionale.

Le nombre de passage d’outil a été augmenté, ce qui impacte directement l’efficience énergétique et sociale du système. Nous remarquons également que cet itinéraire cultural bas niveau d’intrant permet une diminution des charges opérationnelles de  40% ce qui limite la prise de risque financier contrairement aux systèmes sécuritaires engageant 2 fois plus de frais.

Les pistes d'amélioration identifiées sont : associer systématiquement le colza avec des légumineuses au port dressé pour une meilleure maitrise des altises tout en assurant une couverture rapide du sol ; Mettre en place une succession de 2 cultures d’été (maïs en sec ou sarrasin) ; Intégrer un Kerb Flo dans l’itinéraire technique du colza.

 

Zoom sur ….

  • Le risque de transfert des produits phytosanitaires vers les eaux superficielles et profondes
  • La biodiversité du sol
  • Le suivi de l’azote