BIO Ariane: verger de pommiers AB résistant à la tavelure

Fruits à pépins
Arboriculture
Année de publication 2018
  (mis à jour le 08 fév 2021)
Source :  Cellule d'Animation Nationale DEPHY
Auteur :  Sylvaine SIMON – INRA
Réferences : 
Fiche système DEPHY EPXE - Novembre 2018 [fsmv]
Picto fiche SYSTEME DEPHY EXPE

[DEPHY EXPE] - Projet BioREco - Site INRA Gotheron - Système BIO Ariane

Mots clés : Pommier - Agriculture biologique – combinaison de leviers - Variété résistante à la tavelure - Evaluation du risque de dégâts - Lutte biologique - Prophylaxie - Désherbage mécanique

separateur_vert

Mené de 2005 à 2015 sur l'unité Expérimentale INRA Gotheron (Drôme), cet essais teste un verger de pommes conduites en Agriculture Biologique et économes en intrants, qui s'inscrit dans le cadre du projet BioREco.

Le projet BioREco vise à réaliser une analyse multicritère (agronomique, environnementale, technico-économique…) de systèmes de production de pommes combinant plus ou moins de leviers d’action contre les principaux bio-agresseurs du pommier (puceron cendré Dysaphis plantagineacarpocapse Cydia pomonellatavelure Venturia inaequalis…), dans l’objectif de réduire l’IFT en verger.

 

Leviers mobilisés

Ce système BIO Ariane est implanté avec la variété Ariane qui est résistante aux races communes de tavelure.

En plus de ce levier génétique, d'autres moyens de lutte alternatifs sont mobilisés, dont les suivants : 

 

Ce système a pour objectif de réduire d’au moins 50% son IFT par rapport à leur référence conventionnelle raisonnée (RAI), pour un niveau et une qualité de production équivalents.

 

Principaux résultats et enseignements

Cet essai système met en évidence l'importance du levier génétique, notamment du niveau de tolérance aux maladies et au puceron cendré en verger de pommiers AB, qui conditionnent les performances du verger et l'efficacité des autres leviers à effet partiel. L'intérêt de ces expérimentations est donc également de questionner par rapport aux variétés disponibles et leur sensibilité à différents bio-agresseurs, mais également à propos des système de commercialisation,afin de valoriser des fruits issus de vergers plus complexes à gérer.

 

Zoom sur le contournement de la résistance à la tavelure