Protection intégrée en culture sous abri : sur fraisier, la stratégie avance

Petits fruits
Cultures légumières
Arboriculture
Année de publication 2002
  (mis à jour le 08 fév 2021)
Source :  CTIFL
Auteur :  Y. Trottin-Caudal, et al.
Réferences : 
Infos CTIFL n°178, janvier/février 2002, p41-44
InfosCtifl178

Depuis 1990, différents partenaires au sein d'un réseau national ont mené un programme d'étude sur la protection biologique contre les thrips, les pucerons, les acariens tétranyques, la protection chimique raisonnée et les méthodes culturales (thrips, oïdium). Des méthodes communes d'observation expérimentales et de suivis de culture ont été élaborées et se sont montrées fiables. Les parasitoïdes Aphidius colemani, Aphelinus abdominalis, Aphidoletes aphidimyza ont montré une efficacité souvent insuffisante sur les diverses espèces de pucerons. L'efficacité des prédateurs de thrips (Orius laevigatus et Amblyseius cucumeris) ou des prédateurs d'acariens (Amblyseius californicus, Phytoseiulus persimilis, Feltiella acarisuga) s'est montrée souvent aléatoire.