Réduire l'utilisation de produits phytosanitaires dans une rotation Blé-Maïs

Céréales à paille
Maïs grain / Sorgho
Grandes cultures / Polyculture-élevage
Année de publication 2019
  (mis à jour le 08 fév 2021)
Source :  Cellule d'Animation Nationale DEPHY
Auteur :  Marc FOUGERE - Chambre Régionale d'Agriculture Pays de Loire
Réferences : 
Fiche système DEPHY EXPE - Juin 2019 [fsdmca + fspe]
Picto fiche SYSTEME DEPHY EXPE

[DEPHY EXPE] - Projet DEPHY Lait Ouest - Site Ferme de Derval - Système SDC 2

Mots clés : Destruction mécanique - Précision - GPS - Binage - Choix variétal

separateur_vert

Ce système a été testé de 2013 à 2017 sur la ferme  expérimentale de Derval dans le cadre du projet DEPHY Lait Ouest. Ce projet a pour objectif de mettre au point des systèmes de culture dans les exploitations laitières dans un objectif de réduction de l’utilisation de produits phytosanitaires.

Dans les systèmes d’élevage avec un parcellaire morcelé, il est fréquent d’avoir dans les ilots éloignés du siège d’exploitation une conduite avec une rotation maïs fourrager - blé. Il est difficile de mettre des prairies dans ces parcelles, principalement pour des raisons de surveillance des animaux. Dans ce type de rotation, le recours aux herbicides est très fréquent et représente une grande majorité de l’IFT total. 

 

Leviers mobilisés

 

Principaux résultats et enseignements

Les performances du système sur cinq ans sont globalement satisfaisantes.

Les IFT sur le maïs (0,74 en moyenne) sont relativement faibles et la bonne maitrise des maladies en blé permet également d’obtenir un IFT faible de 2,24 contre 4,1 de moyenne au niveau régional. Sur la rotation de 5 ans, nous avons un IFT herbicide moyen de 0,96 contre 1,78 au niveau régional. L’objectif de 50% de réduction est quasiment atteint.

Les rendements du maïs et donc la marge brute sont étroitement liés à la pluviométrie des mois de juin, juillet et août. Le rendement a été maintenu malgré quelques adventices présentes au moment de la récolte du maïs, mais sans impact réel sur le rendement. Le salissement de la parcelle est bien maitrisé. La qualité du maïs est conforme aux résultats obtenus sur l’exploitation. Dans ce type de sol (limoneux et peu profond 50cm), il est très important de garder toute la réserve utile au moment de l’implantation du maïs, d’où la nécessité de détruire le couvert relativement tôt afin de limiter sa consommation de la réserve utile.

 

Zoom sur le binage et le travail du sol