Un système économe pour des vignobles déjà implantés (système Innobio) – Tresserre (66)

Vigne
Viticulture
Année de publication 2019
  (mis à jour le 08 fév 2021)
Source :  Cellule d'Animation Nationale DEPHY
Auteur :  Valérie DIDIER - Chambre d'Agriculture 66
Réferences : 
Fiche système DEPHY EXPE - Juin 2019
Picto fiche SYSTEME DEPHY EXPE

[DEPHY EXPE] - Projet EcoViti Arc Méditerranéen - Site Tresserre - Système InnoBio

Mots clés : Observations - Modélisation OAD Optidose® - Biocontrôle-RDD – Prophylaxie

separateur_vert

Mené de 2012 à 2017 sur la station vitivinicole de Tresserre, cet essai teste le système "InnoBio" dans le cadre du projet "EcoViti Arc Méditerranéen". L'objectif est de réduire a minima de 50% l'utilisation des produits phytosanitaires.
 

 

Leviers mobilisés

Les principaux leviers employés  pour atteindre cet objectif sont les suivants :

Parmi le panel de leviers potentiellement mobilisables, le choix a été de s'appuyer sur ceux déja éprouvés individuellement au cours de projets antérieurs. La quête de la meilleure combinaison de ces leviers est au coeur des préoccupations lors de la conception de ce système. 

 

Principaux résultats et enseignements

La gestion du mildiou est jugée satisfaisante et celle de l'oïdium est jugé globalement mitigé sur les 6 années. C'est lié à des années de fortes pressions. La gestion des tordeuses est jugée satisfaisante.

La réduction de l'IFT total moyen sur 6 ans est de 31% par rapport à la référence moyenne régionale. L'objectif de rendement fixé à 45hl/ha n'a pas été atteint 4 années sur 6.

La démarche globale est simple (on traite selon présence ou pas de symptômes ou de seuils atteints), sa mise en pratique demande beaucoup d'observations terrain et la nécessité de composer avec la météo ce qui implique une prise de risque. La part de risque est plus ou moins grande et reste adaptable à la réactivité (produit/traitement), à la fiabilité des prévisions, au type de matériel de traitement utilisé...

 

Zoom sur la pression oïdium