Pêcher en culture biologique : intérêt des bandes florales pour favoriser les aphidiphages

Fruits à noyau
Arboriculture
Année de publication 2003
  (mis à jour le 08 fév 2021)
Source :  CTIFL
Auteur :  Garcin A., et al.
Réferences : 
Infos CTIFL n°188, janvier/février 2003, p26-30
InfosCtifl188

En agriculture biologique, comme en protection intégrée, les méthodes indirectes de lutte contre les ravageurs sont à privilégier. Dans cette optique, l'aménagement de l'environnement du verger peut favoriser l'installation d'auxiliaires. Un essai comparant un enherbement classique avec des bandes florales interrangs a été mis en place au CTIFL de Balandran dans le Gard, sur une parcelle de pêchers conduits en agriculture biologique. Pendant deux années, des observations ont été réalisées sur les pucerons ravageurs du pêcher, ainsi que sur la faune auxiliaire présente sur les arbres et la strate herbacée. Les populations de pucerons ont globalement diminué plus fortement dans la partie fleurie, et les auxiliaires sont présents en plus grand nombre que sur la partie enherbée classiquement.