Protéger les abricots tardifs en AB contre la cératite

Arboriculture
Fruits à noyau
Année de publication 2021
  (mis à jour le 29 avr 2021)
Source :  Réseau DEPHY
Auteur :  Marc FRATANTUONO - Chambre d' Agriculture des Pyrénées-Orientales
Réferences : 
Fiche pratique remarquable - DEPHY FERME - Décembre 2020

[DEPHY FERME] - Produire un abricot sain et durable - Pyrénées Orientales

Mots clés : "Gestion des ravageurs" - "Biocontrôle (substances naturelles, micro-organismes, macro-organismes, auxiliaires)" - "Désherbage mécanique et thermique" - "Réduction ou arrêt du Cuivre" - "Lutte par conservation (auxiliaires, infrastructures agro-écologiques, IAE)" - "Biodiversité"

 

➡️ VOIR LA FICHE 

Fiche trajectoire

 

Origine de la pratique et cheminement de l’agriculteur :

Avec l’arrivée de nouvelles variétés tardives, les producteurs d’abricots ont allongé considérablement la période de production, pouvant aller jusqu’à fin août. Ces cultivars se trouvent exposés à des bioagresseurs qui ne parasitaient pas les variétés plus précoces. La Cératite subit dans le sud-est de la France, des variations annuelles de population en raison des conditions climatiques. Elle est devenu le ravageur problématique des variétés tardives surtout si celles-ci sont cultivées en AB.
Cet insecte très polyphage s'attaque à plus de 260 espèces de fruits.