Analyse et diagnostic en santé du végétal

Arboriculture
Cultures légumières
Cultures tropicales
Grandes cultures / Polyculture-élevage
Horticulture – PPAM
Vigne
Année de publication 2013
  (mis à jour le 07 avr 2020)
Source :  Ephytia
Auteur :  RMT VegDiag
Réferences : 
Levier PIC "Identification et Diagnostic"
Analyse et diagnostic

A l’instar de la santé humaine, le diagnostic en santé végétale débouche sur une préconisation qui peut être un traitement unique ou encore un ensemble de mesures prophylactiques. Ainsi la phase amont qu’est le diagnostic est primordiale pour une évaluation précise du risque que représente la cause des affections et pour une gestion adaptée de ce risque. Il peut également être appliqué après la préconisation pour évaluer l'impact des méthodes de lutte mises en oeuvre. 

Le diagnostic en santé du végétal s'intègre dans différentes démarches complexes. Il permet de : 

  • Déterminer l’agent causal d'affections de plantes ou fruits en culture, à l'import ou à l'export, ou durant toute action de surveillance de la circulation des végétaux sur le territoire. 
  • Evaluer l’incidence d’une maladie au champ, au jardin, sous abri... La démarche d’identification des causes de l’affection, de sa répartition et de sa dynamique, permet d’anticiper les dégâts sur la plante ou la culture.
  • Surveiller régulièrement, sur un territoire, la présence de bioagresseurs et leur stade de développement. Ceci permet d'évaluer leur risque.

Détecter sur les denrées échangées la présence d'organismes nuisibles (de quarantaine, réglementés...) afin de limiter leur propagation.

Le diagnostic peut ainsi être utilisé à différentes échelles spatiales et temporelles et concerne différents organismes et secteurs d'activités

Le diagnostic, avec l'interprétation de son résultat, demande des compétences particulières qui reposent sur différents métiers de la santé des végétaux.