Connaissance et maîtrise de la mouche de la carotte

Légumes racines
Année de publication 2012
  (mis à jour le 08 juil 2020)
Source :  CTIFL
Auteur :  F. Villeneuve
Réferences : 
Le point sur les maladies et ravageurs, 2012

La mouche de la carotte, Psila Chamaepsila rosae, est un ravageur commun des zones de production de carotte des pays européens, mais est également présent en Amérique du Nord et en Nouvelle Zélande. Ce ravageur attaque pratiquement toutes les Apiacées (ex Ombellifères) avec une préférence pour les légumes racines.

Pour la carotte il est très fortement préjudiciable pour les producteurs de ce légume : un lot présentant 3 % de carottes atteintes est impossible à trier et nécessite des surcoûts inacceptables ; au-dessus de 15 %, la parcelle est abandonnée. De plus, la tolérance du marché est à 0 : une seule carotte verrée dans un lot conduit inéluctablement au litige commercial.

Selon la destination de la production et du cycle cultural, la protection contre ce ravageur est élaborée à partir d’interventions chimiques, exécutées lors de l’implantation des cultures, puis au cours du développement en fonction des risques. Des techniques non chimiques ont été travaillées, mais pour le moment sans grand succès ou à un coût incompatible avec les exigences du marché.