Connaissance et méthode de lutte - Eurytoma Amygdali, un grand ravageur de l'amandier en France

Année de publication 2007
  (mis à jour le 03 déc 2019)
Source :  InfosCTIFL
Auteur :  Millan M., Mandrin F., Duval H.
Réferences : 
Num 233 p19-21
Connaissance et méthode de lutte - Eurytoma Amygdali, un grand ravageur de l'amandier en France

Observé en France depuis 1980, Eurytoma amygdali peut infester jusqu'à 80% de la récolte d'amandes. La larve hiverne dans les amandes momifiées, les adultes volent au printemps pour s'accoupler de mi-mars à mi-mai et pondre dans les jeunes fruits. Il est important de supprimer les fruits parasités accrochés aux arbres après la récolte, afin de limiter la présence du parasite. La protection chimique est difficile car la larve est protégée par la coque de l'amande. La lutte dirigée contre les adultes avant la ponte nécessite de bien positionner son premier traitement. Jusqu'en 2006, les traitements à base de d'un organophosphoré n'ont pas permis de limiter complètement l'infestation. Depuis 2005, des études menées par l'Inra et le Ctifl ont montré l'efficacité de deux applications d'une Pyréthrinoïde comme moyen de lutte complémentaire.