Guide des ravageurs de sol en Grandes Cultures

Grandes cultures / Polyculture-élevage
Année de publication 2020
  (mis à jour le 03 nov 2020)
Source :  Centre de recherche sur les grains inc. Québec (CÉROM)
Auteur :  Geneviève Labrie, Ph.D., biologiste-entomologiste, Louise Voynaud, M.Sc., entomologiste consultante
Réferences : 
2013
Guide des ravageurs de sol en Grandes Cultures

Les grandes cultures occupent une importante proportion de la superficie cultivée au Québec. En 2011, sur les 968 700 ha ensemencés en grandes cultures, près de 75 % l’ont été en maïs et en soja. Faute de connaissances au sujet des ravageurs de sol, ces superficies sont principalement ensemencées avec des grains traités aux néonicotinoïdes.Toutefois, des sondages effectués au Québec par le Réseau d’avertissements phytosanitaires montrent que certains insectes de sol considérés comme nuisibles ne justifient pas l’utilisation de telles semences traitées. Bien que l’usage de pesticides puisse s’avérer une solution à la fois pratique et efficace contre les organismes nuisibles, la rentabilité ainsi que les risques pour l’environnement et la santé doivent être considérés. Il est par conséquent important de mettre en place une stratégie de gestion intégrée des organismes nuisibles (lutte intégrée) permettant de limiter l’usage des pesticides à des cas d’absolue nécessité. Or, la meilleure des stratégies commence inévitablement par une bonne connaissance des ennemis des cultures.

Dédié, de prime abord, aux producteurs et conseillers agricoles, ce guide permet d’identifier les principaux organismes s’attaquant aux grandes cultures au début de saison de croissance. Chaque fiche permet de prendre connaissance des cultures visées, des types de dommages, du cycle vital du ravageur, des conditions favorables à sa présence, des ennemis naturels, des méthodes de dépistage, des seuils d’intervention ainsi que des stratégies possibles de lutte préventives et curatives. Des tableaux diagnostiques à la fin du guide permettent d’identifier rapidement les ravageurs potentiels en fonction du type de culture visé et des symptômes observés.

Méthodes de dépistage décrites :

  • Observation visuelle
  • Piège lumineux
  • Piège collant
  • Piège à eau
  • Piège à phéromones
  • Piège d’émergence
  • Piège-fosse avec appât
  • Piège refuge
  • Évaluation du pourcentage de défoliation dans le soja

Ravageurs étudiés :

  • Légionnaire uniponctuée
  • Ver-gris noir
  • Perce-tige de la pomme de terre
  • Noctuelle fiancée
  • Mouches des semis et du chou
  • Tipule des prairies
  • Vers blancs (hanneton commun, hanneton européen, scarabée japonais)
  • Chrysomèles des racines du maïs
  • Altises des crucifères et du navet
  • Altise du maïs
  • Vers fil-de-fer
  • Limaces.