Les asperges cultivés en containers : sur les traces d'un champignon pathogène

Légumes tiges et inflorescences
Année de publication 2001
  (mis à jour le 22 avr 2020)
Source :  CTIFL
Auteur :  D. Adam, et al.
Réferences : 
Infos CTIFL n°175, octobre 2001, p47-50
InfosCtifl175

Les dégâts occasionnés par la fusariose des tiges deviennent préoccupants en Val-de-Loire. Les observations au champ laissent supposer qu'il existe des différences de sensibilité variétale importantes. Pour confirmer cette hypothèse, la contamination artificielle d'asperges cultivées en containers apparaît comme une approche expérimentale à explorer. L'étude a porté sur cinq variétés réputées plus ou moins sensibles. Mais la validation de ce test d'infection n'a pu être concrétisée, les résultats n'étant pas suffisamment précis ni reproductibles. Cette étude illustre la difficulté rencontrée dans la mise en oeuvre de méthodologies expérimentales pour lutter contre les maladies de dépérissement de l'asperge.