Noctuelles du maïs. Attention aux attaques de vers gris en début de cycle

Maïs grain / Sorgho
Année de publication 2015
  (mis à jour le 18 mai 2020)
Source :  Arvalis
Auteur :  Jean-Baptiste THIBORD (ARVALIS - Institut du végétal)
Réferences : 
Arvalis-infos.fr du 18 juin 2015
Noctuelles du maïs. Attention aux attaques de vers gris en début de cycle

Les attaques de vers gris – aussi appelés noctuelles terricoles – peuvent engendrer des dégâts importants si elles ne sont pas détectées à temps. Un traitement insecticide précoce, lorsque les larves sont encore présentes sur les feuilles, est très efficace.

Essentiellement deux espèces de noctuelles sévissent sur la culture de maïs, Agrotis segetum (sédentaire) et Agrotis ipsilon (migratrice). Ces deux espèces sont plus fréquemment observées dans les régions de la France situées au sud de la Loire. Ce sont surtout les sols fraîchement travaillés, souples, qui font l’objet de pontes de la part des papillons et qui en conséquence vont subir les dégâts les plus importants. Alors qu’une attaque détectée précocement peut être endiguée facilement grâce à l’application d’un insecticide, il est plus difficile de stopper une attaque due à des larves développées car l’action de contact de l’insecticide devient insuffisante. Il est donc indispensable de détecter rapidement la présence de jeunes larves de vers gris.