SelGenVit, Sélection génomique au service de l'amélioration de la vigne pour la diversification et le déploiement de variétés résistantes à forts potentiels œnologiques

Vigne
Année de publication 2020
  (mis à jour le 15 mai 2020)
Source :  ANR Maturation
Auteur :  Ecophyto Recherche
Réferences : 
Ecophyto

En France, la viticulture consomme énormément de produits phytopharmaceutiques, principalement pour lutter contre le mildiou et l’oïdium. Mais l’usage massif de ces produits doit être réduit de façon drastique car ils ont un coût économique et environnemental élevé. Le changement climatique sera un autre enjeu important pour les viticulteurs dans les années à venir. Un moyen efficace pour arriver à une réduction importante de produits chimiques est la création de nouvelles variétés résistantes aux principales maladies de la vigne. Avec la mise sur le marché des quatre premières variétés à résistance multigénique, l’INRA via le programme ResDur a fait la démonstration que le concept de variétés de vigne résistantes au mildiou et à l’oïdium et en même temps adaptées à la production de vins de haute qualité est tout à fait réalisable. Pour réduire les cycles et diversifier la création de nouvelles variétés résistantes adaptées aux conditions régionales de production et au changement climatique, notre projet propose d’incorporer la sélection génomique dans les schémas régionaux de sélection actuels, pour un déploiement plus large et plus rapide.