Appel à Projet ANR - PPR "Cultiver et Protéger Autrement"

Arboriculture
Cultures légumières
Cultures tropicales
Grandes cultures / Polyculture-élevage
Horticulture – PPAM
Vigne
Année de publication 2019
  (mis à jour le 13 nov 2020)
Source :  EcophytoPIC
Réferences : 
Appel ANR - PPR Cultiver et Protéger Autrement
Appel à Projet - ANR "PPR - Cultiver et Protéger Autrement"

Le Programme Prioritaire de Recherche (PPR) « Cultiver et protéger autrement » s’inscrit dans une dynamique de rupture, afin de permettre l’émergence, à l’horizon 2030-2040, d’une agriculture sans pesticides, mobilisant intensément les principes de prophylaxie et d’agroécologie. Il a été lancé à l’initiative du Ministère de l’Enseignement Supérieur de la Recherche et de l’Innovation et du Secrétariat Général pour l’Investissement et mènera une réflexion structurée autour de 3 principes :

  • privilégier la prophylaxie
  • utiliser les leviers de l'agroécologie
  • repenser la chaîne de valeur

Action du troisième programme Investissements d’avenir et doté de 30 millions d’euros, il s’inscrit dans l’objectif du gouvernement d’aller vers une agriculture productive qui soit plus respectueuse de l’environnement et de la santé humaine ; il vise à accélérer la production de nouvelles solutions pour la sortie des produits phytosanitaires. Ce PPR vise à financer des projets de recherche collaborative ambitieux et de longue durée (jusqu’à 6 ans), qui doivent permettre des avancées décisives en matière de développement de nouvelles pratiques et de nouveaux systèmes de production agricole n’utilisant pas de pesticides.

Le programme concerne l’ensemble de l’agriculture française, de métropole et d’outremer, et l’ensemble des productions végétales, annuelles et pérennes. L’Institut national de la recherche agronomique (INRAE) est chargé du pilotage scientifique de ce programme et notamment de son animation. L’Agence nationale de la recherche (ANR) a la responsabilité de la sélection, du conventionnement et du suivi des projets qui seront proposés au financement. La réflexion a associé d’autres établissements de recherche (CNRS, Cirad, Universités...), les Instituts techniques et les acteurs économiques.


Édition 2019

Lancement : Juin 2019 > Accéder aux présentations de la journée de lancement du 5/06/2019

Sélection des projets lauréats : Juin 2020

Nombre de projets : 10 projets sélectionnés

Lauréats : Be-creative, Cap zéro phyto, Mobidiv, Specifics, Sucseed, Vitae, Deep impact, Fast, Beyond, Pherosensor

Démarrage des projets : Janvier 2021

conclusion surveillance
Projets intégratifs

Projet Be-creative : Co-conception de territoires sans pesticides (UMR Agronomie, Université Paris Saclay, AgroParisTech, Inrae)

Projet Cap zéro phyto : Adaptation du concept d’immunité écologique à la protection des cultures : Rosaceae et Solanaceae, deux études de cas (Unité PSH Plantes et systèmes de cultures horticoles, Inrae)

Projet Mobidiv : Mobiliser et sélectionner la diversité cultivée intra et inter-spécifique pour un changement systémique vers une agriculture sans pesticide (UMR- GQE- génétique quantitative et évolution, Université Paris-Saclay, Inrae, CNRS et AgroParisTech)

Projet Specifics : Conception de systèmes de culture sans pesticides et riches en légumineuses à graines (UMR Agro-écologie, Inrae, AgroSupDijon, Université de Bourgogne-Franche Comté, CNRS)

Projet Sucseed : Mettre fin à l’utilisation des pesticides sur les semences et proposer des solutions alternatives (UMR IRHS Institut de recherche en horticulture et semences, Inrae – Insitut Agro, Agrocampus Ouest, Université d’Angers)

Projet Vitae : Cultiver la vigne sans pesticides : vers des socio-écosystèmes viticoles agroécologiques (UMR Save Santé et agroécologie du vignoble, Inrae – Bordeaux Science Agro)

soybeans-4019684_1920.jpg
Projets intégratifs / ciblés

Microbiome des cultures

Projet Deep impact : Analyse des interactions plante-microbiote pour promouvoir la défense des plantes aux bioagresseurs (IGEPP- Institut de génétique, environnement et protection des plantes, Inrae – Institut Agro, AgroCampus Ouest – Université de Rennes 1)

Déterminants socio-économiques

Projet Fast : Faciliter l’Action publique pour Sortir des pesticides (UMR CEEM- Centre Economie de l’Environnement de Montpellier, Inrae – CNRS – Université Montpellier –  Montpellier Supagro)

focus technique viti
Projets épidémiosurveillance

Projet Beyond : Vers une épidémiosurveillance et une prophylaxie fondée sur des observations de proximité et à distance (UMR pathologie végétale, Inrae – Université d’Avignon)

Projet Pherosensor : Détection précoce des insectes ravageurs à l’aide de capteurs olfactifs utilisant des récepteurs phéromonaux (UMR IEES- Institut d’écologie et des sciences de l’environnement de Paris CNRS – IRD – Inrae – Université Paris-Est Créteil – Sorbonne université)