Bordures de champs

Arboriculture
Cultures légumières
Cultures tropicales
Grandes cultures / Polyculture-élevage
Horticulture – PPAM
Vigne
Année de publication 2018
  (mis à jour le 06 avr 2020)
Source :  EcophytoPIC
Auteur :  Ph.DELVAL et R.ULRYCH
Réferences : 
Levier PIC "Infrastructure agroécologique"
bordures de champ

Le terme « bordures de champs » désigne l’espace compris entre la zone travaillée et tout autre milieu : un chemin, un cours d’eau, un bosquet, une autre parcelle.

Une bordure peut se présenter sous forme de banquette herbeuse, clôture, talus, fossé...autant de milieux vitaux pour la flore naturelle et de très nombreux arthropodes, sans oublier la petite faune (hivernage et alimentation). L’intérêt pour la biodiversité est important, d’autant plus dans les régions de grandes cultures, où les bordures de champs sont les uniques espaces non perturbés par l’homme au sein de ces zones.

L’importance des bordures de champs est prépondérante en termes de continuité écologique.

En général, la flore des bordures n’a pas bonne réputation auprès des agriculteurs qui sont confrontés à la prolifération des adventices dans leurs cultures. Pourtant, en moyenne, on estime que moins de 25% des espèces recensées dans ces milieux sont également présentes dans les 2,5 premiers mètres de la zone cultivée. La plupart des espèces envahissantes se gèrent aisément grâce aux façons culturales.

Fiches pratiques