Gestion des résidus de cultures et des plantes hôtes

Vigne
Cultures légumières
Cultures tropicales
Horticulture – PPAM
Arboriculture
Année de publication 2018
  (mis à jour le 03 déc 2019)
Source : 
EcophytoPIC
Auteur :  F.BERGER & Ph.DELVAL
Gestion des résidus de cultures et des plantes hôtes

Les résidus des cultures, les déchets végétaux et des plantes hôtes potentielles avoisinantes peuvent contenir des formes hivernantes ou de repos des bio-agresseurs (maladies, ravageurs).

Laissés tels quels à proximité ou au sol, ils peuvent être ainsi des foyers d’inoculum ou d’infestation permettant à l’espèce concernée de se conserver mais également d’avoir une recolonisation précoce dès que les conditions deviennent favorables au développement du bio-agresseur. C’est encore plus vrai en cultures pérennes, en monoculture de cultures annuelles ou en rotation à court terme sans labour.

Différentes opérations permettent de limiter l’impact des résidus de cultures, des déchets végétaux et des plantes hôtes mais elles doivent être adaptés au bio-agresseur et au contexte agro-climatique (broyage, labour, ramassage et élimination).