La biodiversité comme alternative au travail du sol

Cultures légumières
Année de publication 2020
  (mis à jour le 13 oct 2020)
Source :  Site Produire Bio (FNAB)
Auteur :  Article rédigé et propos recueillis par Mehdi AÏT-ABBAS – FRAB AuRA
Réferences : 
Article publié le 29 juillet 2020
biodiversité travail du sol

Inspiré de l’agriculture de conservation, le MSV (Maraîchage sur Sol Vivant) vise à reconstituer dans les jardins le cycle naturel de la fertilité des sols.

Partant du constat que cette fertilité est générée par l’activité biologique, le rôle du maraîcher sera de favoriser la vie du sol en lui assurant le gîte et le couvert. En pratique, cela repose sur trois principes fondamentaux : ne pas travailler le sol, le couvrir en permanence et le nourrir régulièrement. Ceci implique une toute autre approche dans la gestion de son système de culture.

Dans le cadre des actions du groupe Dephy Légumes Bio animé par la FRAB AuRA, plusieurs maraîchers auvergnats intéressés par cette démarche ont participé récemment à une formation dans l’Allier à l’EcoJardin des Grivauds, membre du réseau national « Maraîchage sur Sol Vivant ». Cet article rapporte quelques éléments présentés lors de cette formation.