La mouche des semis aime (trop !) les légumineuses

Légumineuses
Année de publication 2018
  (mis à jour le 10 avr 2020)
Source :  Unilet
Auteur :  L. Nivet
Réferences : 
Unilet Infos n°149, mars 2015, p22-23
Unilet149

La mouche des semis a refait parler d'elle en 2014 dans le nord de la France. De nombreuses parcelles de pois tardifs ont en effet suvi des attaques parfois importantes au moment de la levée, au point d'entraîner des re-semis. Même lorsque les dégâts de mouche sont peu perceptibles, la productivité des cultures est rapidement impactée. En l'absence de solutions chimiques ou biologiques, seule la prophylaxie peut répondre à ce problème.