Les techniques agronomiques, premier moyen de lutte contre les limaces

Colza
Année de publication 2013
  (mis à jour le 26 aoû 2020)
Source :  Terres Inovia
Auteur :  Céline ROBERT, Laurent RUCK
Réferences : 
10 août 2020.terres inovia.fr
limace colza

L'observation de l'activité durant les périodes antérieures favorables (y compris au printemps précédent l'implantation du colza) permet d'évaluer le risque à la parcelle. Pendant l’interculture, on peut essayer de favoriser des variations brutales d’humidité du milieu occupé par les limaces en éliminant les résidus de récolte et en effectuant un déchaumage précoce du précédent. Tout travail du sol peut s’avérer bénéfique. Les populations de limaces sont touchées soit directement, soit indirectement en perturbant leur activité ou en limitant leurs possibilités d’abris ou de nourriture.

Dans la mesure du possible, le semis doit être réalisé dans une terre fine, assez tassée et peu motteuse et avec des conditions de température et d’humidité du lit de semences favorables à une germination rapide et à une levée vigoureuse.