Lutter tout au long de la rotation en épuisant les réserves souterraines pour contrôler les vivaces

Soja
Année de publication 2012
  (mis à jour le 03 déc 2019)
Source :  CETIOM
Auteur :  CETIOM
Réferences : 
<DatePublication>2012-07-10</DatePublication>
Lutter tout au long de la rotation en épuisant les réserves souterraines pour contrôler les vivaces

La lutte contre les vivaces doit s’envisager aussi bien dans les intercultures que dans les cultures de la rotation. En soja, les espèces prédominantes sont les chardons, liserons des haies, chiendents (pied-de-poule et rampant) et sorgho d’Alep. La lutte consiste surtout à épuiser les organes souterrains : racines, drageons et autres rhizomes colonisateurs. Mais il ne faut pas négliger l’extension de certaines vivaces par voie de dissémination des graines.