Préparation et modalité du semis

Cultures légumières
Cultures tropicales
Horticulture – PPAM
Année de publication 2018
  (mis à jour le 03 déc 2019)
Source : 
EcophytoPIC
Auteur :  F.BERGER & Ph.DELVAL
Préparation et modalité du semis

La préparation du lit de semences est une étape importante de l’itinéraire technique. En effet, pour obtenir une germination rapide et une levée rigoureuse des semences, le semis doit être réalisé, dans la mesure du possible, dans une terre fine, assez tassée et peu motteuse et avec de bonnes conditions de température et d’humidité du lit de semences. Ces conditions sont cependant également favorables à la levée des adventices qui pourront concurrencer la culture. 

De plus, les travaux liés aux semis favorisent le dessèchement de la couche superficielle du sol et inhibent ainsi l’activité de surface des limaces.

Aussi, la préparation du lit de semences bien avant la mise en culture peut permettre de résoudre des situations difficiles comme la gestion d’adventices de la même famille que la plante cultivée ou impossible à combattre durant la végétation de la culture. Cette technique, appelée faux semis, consiste à stimuler la levée des mauvaises herbes par une préparation du sol adaptée. Celles-ci sont ensuite détruites après leur germination par des moyens préférentiellement mécaniques ou thermiques. Cette technique peut être également gérée à l’aide d’herbicides. Le faux-semis permet d’obtenir un lit de semence propre et un salissement minimal de la culture. A long terme, la répétition annuelle de faux-semis participe à la réduction du stock semencier pour les cultures suivantes (opérations de "déstockage").

En agriculture de conservation, la méthode du semis direct sous couvert végétal mort ou vivant a l’avantage d’éviter l’érosion des sols et empêche le développement des mauvaises herbes. Le semis direct est une technique culturale simplifiée (TCS).