Sensibilité des arbres à noyau au Xanthomonas - Bilan de 8 ans d’expérimentation

Fruits à noyau
Année de publication 2009
  (mis à jour le 11 déc 2019)
Source :  InfosCTIFL
Auteur :  Garcin A., Bresson J.
Réferences : 
Num 254 p30-35
Sensibilité des arbres à noyau au Xanthomonas - Bilan de 8 ans d’expérimentation

La maladie des taches bactériennes, causée par la bactérie Xanthomonas arboricola pv. pruni (Xap), provoque de graves dégâts sur fruits à noyau dans plusieurs zones françaises de production. En l’absence de lutte curative efficace, la culture de variétés peu sensibles pourrait être un moyen de se prémunir contre cette maladie. Des essais sur la sensibilité variétale sont conduits par le Ctifl depuis huit ans, en vergers contaminés. Ils ont permis de classer une centaine de variétés d’abricots, de pêches et de prunes selon leur niveau de sensibilité à Xap. La culture des variétés très sensibles est déconseillée dans les zones de production où la présence de Xap est avérée.