Tolérance de plantes adventices

Arboriculture
Cultures légumières
Cultures tropicales
Grandes cultures / Polyculture-élevage
Horticulture – PPAM
Vigne
Année de publication 2012
  (mis à jour le 02 avr 2020)
Source :  EcophytoPIC
Auteur :  F.BERGER & Ph.DELVAL
Réferences : 
Levier PIC "Pratiques culturales"
Tolérance de plantes adventices

La tolérance de plantes adventices a pour but d’éviter l’utilisation d’herbicides.

Leur présence peut améliorer la structure du sol de par leur système racinaire et peut favoriser la présence d’auxiliaires et de pollinisateurs au sein de la parcelle cultivée.

Il est cependant primordial de rester prudent sur cette technique car celle-ci peut engendrer certains effets néfastes en cas de dépassement : reconstitution du stock semencier, concurrence avec la culture. Cette pratique est notamment à proscrire dans les situations de risques de multiplication de plantes parasites (ex : Orobanche) où les adventices peuvent être hôtes et contribuer à la multiplication du parasite.

Cette technique est préférable dans des parcelles à faible salissement et contenant des espèces peu concurrentielles. 
En cultures pérennes installées, cette technique est plus répandue du fait de la moindre concurrence, et peut être liée à la technique appelée « enherbement naturel maîtrisé ». Il est cependant important de surveiller l’évolution de la flore afin d’éviter l’implantation de plantes à fort développement ou pluriannuelles qui pourraient être néfastes à la culture.