Production de vins de distillation: Raisonner toutes les interventions pour diminuer les intrants phytosanitaires

Vigne
Année de publication 2016
  (mis à jour le 04 fév 2020)
Source :  CAN DEPHY
Auteur :  Anne-Lise Martin, CA16
Réferences : 
Fiche trajectoire - Décembre 2014 [fttp + ftpr]
Production de vins de distillation: Raisonner toutes les interventions pour diminuer les intrants phytosanitaires

Points clefs de la trajectoire de cette exploitation

Objectifs et motivations des évolutions

Afin de diminuer de manière importante l’utilisation de produits phytosanitaires sur son exploitation, le viticulteur privilégie les techniques suivantes :

- Réduction des herbicides : désherbage limité strictement au cavaillon et intégration du désherbage mécanique

- Adaptation de la dose de fongicide au volume foliaire et à la pression maladie

- Optimisation de la pulvérisation par utilisation de panneaux récupérateurs (acquis en 2009)

Evolutions récentes

  • Mise en œuvre du désherbage mécanique sous le rang
  • Utilisation de l’outil Optidose® afin de raisonner les doses de fongicides appliquées contre le mildiou et l’oïdium
  • Le vignoble est rentré dans le PLO flavescence dorée en 2011, donc pas de leviers pour limiter les insecticides.