Biodésinfection des sols

Cultures légumières
Année de publication 2000
  (mis à jour le 04 mai 2020)
Source :  CTIFL
Auteur :  F. Villeneuve, et al.
Réferences : 
Infos CTIFL n°161, mai 2000, p42-44
InfosCtifl161

La biodésinfection fait appel aux spécificités biochimiques de certaines plantes et aux effets incidents de la décomposition de la matière organique, pour limiter l'impact des pathogènes du sol. Les premiers essais mis en place permettent, après une monoculture de salades de huit ans, de retarder et diminuer les problèmes phytosanitaires. Par ailleurs, la qualité du produit (exprimée en poids de coeur de laitue pour la IVe gamme) est nettement améliorée. L’effet de la biodésinfection se révèle encore efficace l’année suivant l’intervention. Certains paramètres doivent continuer à être étudiés comme l’effet sur l’azote, de la quantité de matière organique à apporter et du type de paillage.