Biodiversité fonctionnelle en cultures légumières : influence des haies sur la régulation naturelle des mouches en cultures

Légumes feuille
Année de publication 2011
  (mis à jour le 20 déc 2019)
Source : 
InfosCTIFL
Auteur :  Picault S.
Réferences : 
Num 270 p56-63
biodiv 2

L’effet de haies implantées en bordure de parcelles de Brassicaceae maraîchères sur la régulation naturelle des populations de mouches du chou et/ou des semis est étudié dans le cadre du projet BIODIVLEG depuis 2009. Les travaux menés consistent à comparer différentes variables biologiques (abondances, taux de parasitisme…) et agronomiques (dégâts à la récolte…) entre des parcelles bordées par des haies et des parcelles sans haies sur leurs abords appariées entre elles selon des critères prédéfinis. Les premiers résultats ont permis de caractériser les populations d’auxiliaires ciblés présentes dans les cultures (Staphylins et Carabidés). Ils suggèrent par ailleurs que l’effet des haies sur les pontes de mouches et l’abondance des auxiliaires est limité. L’analyse de données supplémentaires, en particulier à l’aide de modèles statistiques complexes, permettra d’affiner les résultats.