Biotisation

Vigne
Horticulture – PPAM
Arboriculture
Année de publication 2019
  (mis à jour le 03 déc 2019)
Source : 
EcophytoPIC
Auteur :  Ph DELVAL et O.LIGOT
Biotisation

La Biotisation consiste à réaliser un apport de microorganismes bénéfiques dans le sol de la plante cultivée.

De nature fongique ou bactérienne, ces organismes améliorent la vigueur de la plante par des effets de symbiose ou de mutualisme, et augmentent ainsi sa résistance aux stress biotiques et abiotiques. Par l’espace qu’ils occupent, ils peuvent entrer en compétition avec les microorganismes pathogènes du sol.

Améliorant ainsi le développement et la résistance de la plante et diminuant la pression des pathogènes, la biotisation permet de réduire les applications de pesticides nécessaires à la culture. Notamment utilisés en horticulture, ces microorganismes sont apportés dans les substrats de cultures à intervalles de temps réguliers. En cultures fruitières comme en vignes, ils sont employés pour améliorer la rusticité des jeunes plants lors de leur repiquage en pleine terre.

Les effets de la biotisation sont cependant dépendants des espèces de plantes cultivées, de la fertilisation employée ainsi que de la nature des sols et des conditions météorologiques.