Capacité de résistance au froid chez Trichogramma chilonis

Canne à sucre
Année de publication 2014
  (mis à jour le 19 déc 2019)
Source : 
FDGDON Réunion
Auteur :  Hong Do Thi Khanh, Adrien Bonnet, Johanna Bodendörfer, Etty Colombel(INRA), Marlène Marquier(FDGDON), Régis Goebel(CIRAD), Elisabeth Tabone(INRA)
Réferences : 
Entomologie faunistique – Faunistic Entomology 2011 (2010) 63 (3), 183-189
Capacité de résistance au froid chez Trichogramma  chilonis

Depuis 2000, nous avons réalisé plusieurs études à la Réunion dans le cadre de la lutte biologique contre le foreur de  à sucre Chilo sacchariphagus (Lepidoptera: Crambidae). Une réduction de 50 % des dégâts par l'utilisation du parasitoïde oophage Trichogramma chilonis Hymenoptera: Trichogrammatidae), correspondant à des gains financiers de 600 à 1400 euros/ha, a été observée. Avec l’objectif de développer cette "technique" de lutte biologique à grande échelle, il s’agit de réduire le coût des auxiliaires et de la main d’oeuvre au champ.

Pour cela, le stockage au froid est une étape incontournable. Les premiers résultats obtenus au laboratoire montrent qu’un stockage au froid de Trichogramma chilonis est possible pendant plusieurs mois sur les oeufs d’Ephestia kuehniella en préservant une bonne performance physiologique des insectes (86 % d’émergence, fécondité médiane de 85 oeufs par femelle, 91 % de survie à 7 jours).

Dès cette année, l'efficacité au champ des Trichogrammes stockés sera comparée à celle des non stockés. Si les résultats de laboratoire sont confirmés, la mise en oeuvre à grande échelle de cette méthode de lutte biologique sera possible.