Comment optimiser la lutte chimique en protection intégrée ?

Arboriculture
Cultures légumières
Cultures tropicales
Grandes cultures / Polyculture-élevage
Horticulture – PPAM
Vigne
Année de publication 2015
  (mis à jour le 11 déc 2019)
Source :  EcophytoPIC
Auteur :  L.PALVADEAU & Ph.DELVAL
Réferences : 
Dossier n°10 - Août 2015
Focus N°10

Ce focus s'intéresse à la place des méthodes chimiques dans un contexte de protection intégrée.

La surveillance des parcelles est essentielle pour choisir les méthodes de lutte à appliquer sur la culture et notamment pour raisonner et mieux cibler la lutte chimique (1/).

Nous verrons ensuite, que le choix et le réglage du matériel sont essentiels pour réduire les quantités épandues et avoir une qualité d'application optimale (2/).

L'efficacité du traitement dépend de plusieurs facteurs que nous étudierons (3/).

Un point sera fait sur les projets de recherche et les formations sur le raisonnement de la lutte chimique en protection intégrée (4/).

En final, nous verrons qu'il est indispensable de prendre des mesures nécessaires pour que l'impact et les risques de l'utilisation des produits phytopharmaceutiques sur la santé et l'environnement soit les plus faibles possibles (5/).