Gestion de la résistance aux fongicides utilisés pour lutter contre les maladies des céréales à paille

Année de publication 2019
  (mis à jour le 03 déc 2019)
Source :  INRA, Anses, ARVALIS - Institut du Végétal
Réferences : 
Note commune 2019
Gestion de la résistance aux fongicides utilisés pour lutter contre les maladies des céréales à paille

Cette note, co-rédigée par des représentants de l'INRA, de l'Anses et d’ARVALIS - Institut du végétal, dresse l’état des lieux, par maladie et par mode d’action, des résistances aux fongicides utilisés pour lutter contre les maladies des céréales à paille et formule des recommandations pour limiter les risques d’évolution de résistance et maintenir une efficacité satisfaisante.

Celles-ci se basent d’une part sur la connaissance du statut des résistances dans les populations (fréquences des résistances, régions concernées, pertes d’efficacité éventuelles observées dans les essais), et d’autre part sur la connaissance des mécanismes de résistance et les caractéristiques des souches résistantes (niveau de résistance, spectre de résistance croisée notamment).

Ces différentes informations sont issues : - du plan de surveillance national de la résistance aux produits phytopharmaceutiques. Ce plan de surveillance, piloté par la DGAL, participe au suivi des effets non intentionnels des pratiques agricoles de l'axe 1 (surveillance biologique du territoire) du plan ECOPHYTO II. Les analyses sont réalisées par l’unité CASPER de l'Anses (laboratoire de Lyon) - des projets de recherche de l’INRA, - d'autres plans de surveillance comme celui du Réseau Performance animé par ARVALIS, ou du groupe de travail de Végéphyl (ex. AFPP), - des données de terrain, notamment issues d'essais d'efficacité en situation de résistance, - des communications de professionnels et des sociétés phytopharmaceutiques auprès des experts du groupe de travail. - de la littérature scientifique