Guide tropical / FT n°8 – Lutte biologique inondative

Canne à sucre
Fruits tropicaux
Légumes tropicaux
Année de publication 2015
  (mis à jour le 09 avr 2020)
Source :  Guide pratique de conception de systèmes de cultures tropicaux économes en produits phytosanitaires
Auteur :  Collectif
Réferences : 
Fiche technique n°8 - Juillet 2015 [gcali]
Lutte biologique inondative

Cette technique utilise des lâchers massifs et répétés de macro-organismes auxiliaires vivants (nématodes, acariens, insectes) dans la culture ou dans le sol afin de limiter les populations de ravageurs par prédation ou par parasitisme. Cela suppose l’existence d’élevages ou de productions de masse de ces organismes.

Elle vise certains ravageurs aériens (pucerons, acariens, aleurodes, foreurs (borer)) et certains ravageurs telluriques (charançon des agrumes).

Quelques exemples sont décrits :

·        L’utilisation des micro-hyménoptères parasitoïdes Encarsia formosa et Eretmocerus eremicus contre les aleurodes (Bemisia tabaci et Trialeurodes vaporariorum) de la tomate sous abri à La Réunion

·        L’utilisation des nématodes Heterorhabditis indica contre le charançon des agrumes Diaprepes spp.  en Guadeloupe